Bénévole aux côtés des bergers avec FERUS

prgramme bénévolat pastoraloup

Consciente des difficultés rencontrées par l’élevage dans les zones de présence des grands prédateurs, l’association FERUS (première association nationale de protection et de conservation de l’ours du loup et lynx en France) a mis en place, sur la problématique du loup, un programme de soutien appelé PastoraLoup. Ce programme, basé sur l’éco-citoyenneté, propose une aide complémentaire aux éleveurs et aux  bergers dans la protection de leurs troupeaux. En effet, même si le loup a une alimentation diversifiée,  il est attiré par le cheptel, notamment lorsque ce dernier est abondant ou non gardé. Chaque année plusieurs milliers d’animaux notamment des ovins, sont victimes de la prédation attribuée au loup.
Grâce au programme Pastoraloup, des bénévoles rejoignent les bergers sur les estives pour leur prêter main forte pour garder les troupeaux.
Cette mission de bénévolat vise réduire les dommages et la vulnérabilité des animaux domestiques. Il s’agit, pour les personnes bénévoles sélectionnées, de renforcer la présence humaine auprès du cheptel et participer aux divers travaux pastoraux liés à la présence du loup.
Les missions de bénévolat se déroulent de mai à novembre. Pendant une ou plusieurs semaines, les bénévoles dorment auprès d’un troupeau de brebis, aident à la surveillance de jour et aux tâches quotidiennes, participent à un chantier de parc… et favorisent la cohabitation entre les activités pastorales et les grands prédateurs en France.

Stage obligatoire avant le programme Pastoraloup

Parole de Loup
Photo © Morgane Bricard

En amont de cette action auprès des bergers, vous devez réaliser un stage si vous n’avez jamais participé au programme Pastoraloup.
Pour l’été 2019, trois dates au choix vous sont proposées pour la réalisation du stage de découverte du pastoralisme et de sensibilisation à la problématique prédateurs/élevage.

  • Lundi 27 mai au vendredi 31 mai 2019 dans les Monges vers Sisteron : complet
  • Lundi 10 juin au vendredi 14 juin 2019 en Ubaye vers Barcelonnette : complet
  • Lundi 1er juillet au vendredi 5 juillet 2019 en Haute- Bléone vers Digne-les bains : complet

Ces stages étant complets si vous êtes intéressés, rapprochez-vous de FERUS et les membres de l’association vous tiendront au courant des désistement.
Si vous êtes intéressés par la programme Pastoraloup, c’est ici.

A propos de FERUS

FERUS ( « ce qui est sauvage » en latin) est une association créée en 2003. Elle est née du rassemblement d’ARTUS (association militant pour la sauvegarde de l’ours brun) et du Groupe Loup France.
A travers ses actions, FERUS s’est donné pour objectifs de favoriser : la réussite du retour naturel du loup, le maintien et le renforcement des populations d’ours, le retour et le maintien des populations de lynx.
FERUS propose plusieurs programmes de bénévolat pour la protection des animaux :
– Le programme d’éco-bénévolat Parole de Loup
– Le programme Pastoraloup (lire ci-dessus)
– Le programme Parole d’Ours
Api’ours, programme de plantations, ruches et pollinisation

A propos du loup en France

Le loup gris appartient à la famille des Canidés qui compte une quarantaine d’espèces dont les renards, chacals, coyotes, lycaons… Il habite tous les types de milieux naturels de l’hémisphère Nord. On comptait entre 10 et 20 000 loups en France à la fin du XVIIe siècle, avant que l’espèce ne disparaisse dans les années 1930. Le loup est réapparu en France dans les Alpes du sud dans les années 1980. La première observation d’individus authentifiée a été faite en novembre 1992 dans le parc national du Mercantour. Ces loups n’ont pas été réintroduits, ils sont arrivés d’Italie depuis le massif des Abruzzes. Le retour du loup en France s’est déroulé sur plus de 20 ans. Aujourd’hui, les loups peuplent les massifs montagneux des Pyrénées du Massif Central et des Vosges. Sa population reste toutefois très fragile et le loup était toujours sur la liste rouge des espèces menacées en France de l’IUCN en 2017.

Quel comportement adopter face à un loup ?

La peur du loup en France est très ancrée dans les mentalités et elle n’est pas justifiée car le loup est un animal sauvage discret, qui ne va pas chercher le contact. Selon l’association FERUS Il n’y a pas eu vraiment de confrontation entre le loup et l’homme ces dernières années. Toutefois, si vous croisez un loup, il est conseillé de rester prudent, car il s’agit d’un animal sauvage. Lors d’une rencontre avec un loup, vous devez rester debout et ne pas courir. Vous reculez lentement sans le quitter des yeux. S’il devient agressif, jetez-lui quelque-chose. Ne lui tourné jamais le dos. Et surtout n’essayez pas de le nourrir où de l’apprivoiser !

Partagez sur Pinterest !

bénévoel bergers

Tags from the story

6 Comments

  • Je souhaite recevoir un dossier d’inscription sur le volontariat aide berger.
    J’ai 61 ans, j’ai effectuée un stage de bergère d’un an dans l’Aveyron dans les années 76/77. Pour ce qui est de la forme physique je suis inscrite au club de piscine de ma ville. Je suis à la retraite et je souhaite une activité auprès des animaux. Si je ne peux faire partie de cette mission, pouvez-vous me renseigner sur la mission environnement ferme forêts ou toutes autres en rapport avec les animaux.
    Avec mes remerciements. Jacqueline

  • Bonjour,
    En retraite, âgée de 61 ans, j’aimerais partager la vie et le travail dans une bergerie, à titre bénévole avec participation financière du quotidien, bien évidemment pour le logement et la nourriture.
    Ou puis-je me renseigner pour réaliser ce projet de longue date, merci.
    Recevez mes sentiments les meilleurs.
    Christine PONTUS

  • Bonjour,
    Je recherche à faire du bénévolat dans les alpages des Pyrénées en bergerie, avec participation financière de ma part pour l hébergement.
    J’ai 58 ans et je suis de nature chaleureuse, courageuse, j’adore les animaux.
    Je ne demande qu’à participer aux tâches du quotidiens, je suis sportive, j’adore faire du vélo et marcher. faire à manger.
    J’ai été chauffeur routier en national, je possède mon permis e/c, ensuite 10 années de formatrice en auto école conducteur poids lourds.
    Pour être franche j’ai un grand besoin de me ressourcer car je suis dans une impasse moral tel que ma vie n’a plus de sens.
    Merci de votre compréhension pour me donner le courage de continuer.
    Merci de votre réponse et de pouvoir me diriger vers un lieux qui me correspondrait.
    La solitude ne me fait pas peur.
    Cdlt. Evelyne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *