L’écovolontariat quézaco ?

” L’écovolontariat est une action solidaire et participative qui consiste à aider, durant son temps libre, un projet lié à la préservation et à la valorisation de la diversité animale, végétale, environnementale, et culturelle. L’écovolontaire est un citoyen engagé et bénévole. ” La charte de l’écovolontariat

Pourquoi l’écovolontariat ?

L’écovolontariat pourrait être le voyage de demain. Qui n’a pas entendu parler de l’ère de l’anthropocène, de la sixième extinction de masse et des dangers liés réchauffement climatique ? Aujourd’hui, vous êtes nombreux à vouloir à voyager différemment. Or, l’écovolontariat apporte une réponse dans cette quête de sens et ce désir d’agir pour la protection de la biodiversité. S’engager pour une mission d’écovolontariat c’est faire le choix de prendre part à un monde plus solidaire et respectueux du vivant.

La charte de l’écovolontariat

Entre octobre 2013 et décembre 2014, un collectif coordonnée par Cybelle Planète, dont eco-volontaire.com fait partie, a mené un débat démocratique afin de proposer une définition du terme ECOVOLONTARIAT, et de proposer une CHARTE ÉTHIQUE.
395 personnes ont participé à l’élaboration de cette charte : écovolontaires, structures d’écovolontariat, professionnels du tourisme, citoyens engagés…
Le débat a pris en compte l’avis de tous, sans restriction, et les résultats sont le reflet de la pensée collective.
Engagement 1 : Transparence sur l’utilisation de la contribution financière des écovolontaires
Dans le cas où les écovolontaires contribuent financièrement à leur mission, l’organisateur s’engage à afficher une totale transparence sur l’utilisation de l’argent versé. Cela implique le détail du pourcentage du montant revenant au projet d’accueil, à l’organisateur, et le cas échéant à un intermédiaire, et le pourcentage du montant dédié à l’hébergement et à la nourriture des écovolontaires.
Engagement 2 : Communication objective sur les missions d’écovolontariat
L’organisateur s’engage à donner une information honnête, explicite et objective sur la ou les missions qu’il propose.
Cette information doit prendre en compte et détailler :
Le programme de recherche ou de conservation, notamment les objectifs, la méthodologie, et si possible les résultats et publications ; L’implication des écovolontaires dans le projet et leur encadrement, Les retombées sociales, économiques et écologiques, notamment : L’implication des populations locales et l’impact sur la collectivité ; L’impact de la mission sur l’économie locale, L’impact écologique de la mission.
Engagement 3 : Préparation des écovolontaires à la mission
L’organisateur s’engage à mettre en place une préparation préalable au départ des écovolontaires, afin :
D’optimiser leur immersion culturelle ; De clarifier le sens de leur implication au sein du projet d’accueil, D’informer les écovolontaires sur leurs conditions de participation (hébergement, confort, organisation du voyage). Cette préparation peut prendre la forme d’une documentation, d’une rencontre, ou tout autre support adapté.
Engagement 4 : Limitation de l’impact environnemental des missions
L’organisateur s’engage à estimer et à limiter, autant que possible, l’impact environnemental de la mission qu’il propose, et à donner accès à cette information aux écovolontaires.

L’organisateur s’engage également à mettre en place des actions visant à diminuer ces impacts, par exemple : Recommandations aux écovolontaires sur les éco-gestes à mettre en place ; Recommandations sur les programmes de compensation des émissions de CO2 ; Adaptation de la durée minimale de la mission en fonction de son éloignement (équilibre entre les bénéfices territoriaux dus à la mission et l’impact écologique dû au déplacement).
Engagement 5 : Recueil des retours d’expérience des écovolontaires
L’organisateur s’engage à recueillir les expériences des écovolontaires (exemple : témoignages, compte-rendu) et à les publier.
De plus, dans la mesure du possible, l’organisateur s’engage à mettre en relation les anciens et les futurs écovolontaires.
Engagement 6 : Évaluation régulière des projets
L’organisateur s’engage à effectuer une évaluation régulière des projets qu’il propose aux écovolontaires basée sur :la cohérence du projet initial et avec son contenu actuel :
– la prise en compte des témoignages des écovolontaires sur le projet ; les résultats éventuels ; les projets en développement.
Engagement 7 : Valorisation de la participation des écovolontaires
L’organisateur s’engage à publier, sur une base régulière, des comptes rendus sur les actions et les résultats du projet et sur les réalisations auxquelles les écovolontaires ont participé lors de leur mission.
Engagement 8 : Prise en compte du bien-être animal et de l’utilisation des espèces
L’organisateur s’engage à refuser toute activité annexe portant sur l’utilisation d’animaux sauvages à des fins récréatives (exemple : nage avec les dauphins, cirque, dressage, nourrissage à des fins touristiques …). Dans le cas de refuges animaliers, l’organisateur s’engage à ne proposer que des projets dont la priorité est de réintroduire les animaux dans leur milieu naturel et qui ne gardent ces animaux en refuge que lorsque leur réintroduction s’avère impossible.

La charte éthique de l’écovolontaire

charte ecovolontaires

Dans le même esprit que la création de la Charte de l’Ecovolontariat, l’association Cybelle Planète a initié la création de la Charte des Ecovolontaires. Cette charte, a fait également l’objet d’une consultation publique et d’un atelier participatif, en décembre 2018, au Salon International de l’écotourisme, du voyage solidaire et participatif. Elle comporte neuf engagements à tenir de la part des écovolontaires. La version définitive de la charte des écovolontaires est consultable ici.

Est-il possible de faire de l’écovolontariat gratuitement ?

Oui bien sûr ! Souvent nous employons le terme de bénévolat nature pour les qualifier. Vous y retrouverez toutes les actions à la journée ainsi que les nettoyages de plage et les collectes de déchets. La gratuité d’une mission est souvent liée à son mode de financement. Les missions sont gratuites lorsque que les associations, qui portent les projets de préservation de la biodiversité, bénéficient de subventions publiques. C’est pour cela que de nombreuses missions gratuites se situent en France. Il en existe cependant à l’étranger. Mais ne vous y méprenez pas, la gratuité n’est pas forcément signe de qualité. Par ailleurs, il ne faut pas confondre l’écovolontariat, qui porte un projet de préservation de l’environnement, au Working Away qui est un échange entre travail et logement. A ce titre sachez que le Working Away peut s’apparenter à du travail dissimulé et partir ainsi dans des pays en développement peut bloquer la création d’emploi sur place.
Retrouvez les informations sur les missions gratuites ici.

Ecovolontariat payant : vous payez quoi ?


L’écovolontariat est une action citoyenne solidaire et bénévole. De nombreuses missions, notamment à l’étranger, sont payantes. Le prix que vous payez est lié :
Au coût engendré par par le logement et la nourriture. Dans de nombreuses missions vous êtes logés et nourris.
A l’intendance. Certaines missions nécessitent de louer un bateau et de faire appel à un skippeur. Des associations embauchent des cuisiniers, des naturalistes, des soigneurs animaliers, des scientifiques pour mener à bien le projet
Au don que vous faite à la biodiversité. Un voyage en écovolontariat peut être considéré comme un don à la biodiversité. Dans certaines conditions, il ouvre un droit à la déduction fiscale.
La stimulation d’un système économique local avec des créations d’emplois pérennent pour la population locale.
La rémunération de professionnels qui s’assurent, sur place, de la validité du projet d’un point de vue social et écologique.

47 réflexions au sujet de “L’écovolontariat quézaco ?”

  1. Bonjour est-il possible pour une famille,2 adultes et un adolescent,de partir ensemble en meme temps comme éco-volontaires.Si oui avez-vous des contacts à me donner ?Merci.

  2. De nombreuses personnes me posent cette question. Malheureusement, peu de structures accueillent des familles. Il y a un réel manque à ce niveau-là.
    Peut-être pouvez-vous essayer avec le Wwoof, car vous négociez directement vos conditions de séjour avec les fermiers.

  3. Bonjour,
    J’ai 19 ans et viens de passer mon bac, je souhaiterais effectuer une mission humanitaire avant de débuter mes études supérieures d’une durée d’environ 6 mois à partir du mois de septembre, je n’ai pas de moyen financier mais ce projet me tient vraiment à coeur.
    Merci par avance de me répondre et m’indiquer qu’elle est la démarche à suivre
    Léo Huet

  4. En réponse à la question de domalain : chez Projects Abroad, il est possible de participer à un projet d’écovolontariat en famille. Les adultes et enfants de 16 ans ou plus vont participer comme volontaires et payer le tarif normal, tandis que les enfants de moins de 16 ans payeront un tarif réduit (équivalent d’un mois supplémentaire pour un volontaire normale). Pour les enfants ados, il n’y a pas de problème puisqu’on peut assumer qu’ils ont un certain sens de la responsabilité et que par conséquent on peut facilement les intégrer dans les tâches d’un projet. Pour les enfants en bas âge, il est à noter que Projects Abroad ne fournit pas de service de garde et que les enfants doivent donc rester en permanence avec au moins un parent. Contactez Projects Abroad (http://www.projects-abroad.fr/) pour plus de détails.

  5. Qui peut me renseigner sur des actions ecovolontaires à l’international qui acceptent l’engagement de seniors en parfaite santé et pleins d’énergie et qui ont 3 ou 4 mois/an à consacrer à un projet?
    Magali

  6. Je suis une jeune retraitée et j’aimerais aider dans une ferme avec des chambres d’hôtes en France. J’habite en Rhône-Alpes et suis native de la Nièvre.

  7. Bonjour je voulais savoir si a mon age (j’ai 16 ans) on peut faire des missions durant l’été.
    Merci beaucoup.

  8. Bonjours ,

    j’aurais voulu savoir ce qui explique des tarifs de participation aussi incroyablement élevé !

    Payer pour être bénévole c’est fou non? A ce prix la on peu aller en voyage en tour opératore , hotel de luxe et tout le tralala, prix du billet d’avion inclu !

  9. Bonjour,

    Je vis en france et je cherche à partir en tant que bénévole/volontaire en Afrique pour novembre 2011.
    Je cherche une association sérieuse , une réserve naturelle ou de préférence un centre de soins pour animaux sauvage où je pourrais me rendre utile.

    J’ai déjà fait du bénévolat en Afrique du sud dans une réserve l’année dernière pendant 3 mois.

    Merci

  10. Si le Pérou, l’Equateur, la Colombie vous attire, que vous parlez espagnol, que vous pensez avoir des compétences à offrir en écotourisme ou gestion de projet, que vous avez 3 à 6 mois de libre devant vous. Contacter nous : http://www.envol-vert.org Nous ne pouvons malheureusement pas rémunérer vos activités. En revanche nous ne vous ferons rien payé, contriarement aux chantier bénévoles.

  11. Y a-t-il des projets de 1, 2 ou 3 semaines en été 2012 ; en France, en Europe ou ailleurs, auxquels pourraient s’inscrire 2 jeunes filles ayant l’une presque 18 ans et l’autre presque 17 ans?

    Merci pour votre réponse.

    Armelle

  12. Bonjour à tous, Je suis VRAIMENT intéressé a partir au Costa Rica pour minimum 3 mois. J’aimerai connaitre des organisations qui offre cette destination et les coûts impliquer. Je n’ai aucune expérience en ce genre de voyage…. n’importe qu’elle informations serait utile. Merci beaucoup a l’avance!!

  13. Bonjour,
    Vous pouvez vous adresser aller voir sur le site J’agispourlanature ou A pas de loup.
    Bonne chance dans vos recherches.

  14. bonjour,

    je me permets de vous poser une question, est-il vraiment indispensable d’avoir 18 ans pour s’engager en tant que W Woofer ?

    merci de votre réponse.

  15. Bonjour,

    Pourriez-vous me donner des infos concernant les assurances à prévoir ?
    Si l’organisme d’accueil ne prend rien en charge, et que de mon côté je suis sans emploi donc sans régime sécu de base…
    Mondial Assistance propose une formule multirisque, mais seulement si l’on a une sécu de base.
    Comment faire, à qui s’adresser ?

    Merci d’avance,

  16. Bonjour,

    Y a-t-il des projets de 1, 2 ou 3 semaines en été 2013, en France ou ailleurs, auxquels je pourrait participer en tant que bénévole ? J’ai 22 ans.

    Merci par avance de votre réponse.

    Bien à vous,
    Irène

  17. Bonjour,

    J’ai 18 ans, et je suis étudiante en médecine. Je voudrais savoir s’il est possible d’effectuer une mission d’éco-volontariat sans avoir de formation particulière ni dans le cadre de mes études. Ce projet me tient vraiment à coeur depuis longtemps !

    Merci d’avance.

    Clara

  18. Il n’est pas nécessaire d’avoir des compétences pour faire une mission d’écovolontariat.
    N’hésitez pas à contacter des associations pour plus de renseignement.
    De nombreuses adresses et explications sont dans le guide “Le tour du monde de l’écovolontariat”

  19. bonjour
    je ais 17 ans t je viens de decouvrire le concepte d eco-volontaire.
    je souhaiterais aider dans le domaine de la sauvegarde des especes mais pour 2 à 4 semaines.
    et je sais pas par quoi commencer . auriez vous quelques conseils pour moi.
    merci d avance

    servanne 🙂

  20. bonjour, j’ai 17 ans à la recherche d’orientation, Je souhaite faire un séjour de volontariat (soins aux animaux) pour un minimum de 3 à 6 mois ds un pays en langue Anglaise. Afrique ou Amérique. que me proposez vous ? Merci

  21. Bonjour, il faut vous adresser directement à une association référencée ici ou dans la livre “Le tour du monde de l’écovolontariat”.
    Cordialement.

  22. Bonjour, il faut vous adresser directement à une association référencée ici ou dans la livre “Le tour du monde de l’écovolontariat”.
    Cordialement.

  23. Bonjour,
    actuellement en réorientation professionnelle, je souhaiterais partir pendant une durée de 6 mois ou plus en mission écovolontaire.
    Je voulais savoir si vous proposiez des missions de cette durée ? Avec de préférence une participation financière moindre.
    Je suis disponible de Novembre 2014 à Juin 2015
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse !

  24. Bonjour, je souhaiterais voyager du Canada à Ushuaïa et faire le long de mon parcours de l’écovolontariat (Surtout amérique centrale & sud). Sachant que je resterai dans le pays moins de 3 mois (pas besoin de visa en tant que touriste) faut t-il que je demande un visa provisoire ou visa de travail pour faire de l’écovolontariat?

    En vous remerciant

    Cordialement

    Alexandre

  25. Bonjour je souhaiterais m’engager dans une mission eco-volontaire avec les animaux sauvages.Savez vous où je pourrais m’engager.
    Cordialement

  26. Moi je suis étudiant en fin de formation; détenteur d’une licence professionelle en Aménagement et Protection de l’Environnement dans une université de l’Afrique de l’Ouest et je suis vraiment interessé par l’écovolontariat car j’aimerais vraiment acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine. Mes moyens financiers sont limités. Que faire pour entrer en contact avec vouspour avoir de plus amples informations.?

  27. bonjours , j aimerais partir en ecovolontaria mais je suis un peu perdu avec tout les organisme , je ne sais pas lequel choisir car je veux travailler avec les animaux et comme je ne connais pas encores se mode de voyage et j aurais besion d etre un peu guider … j aimerais partir en floride ou en australie
    je vous laisse mon email si vous pourriez m aider sa serais tres gentil
    segolene.maurice@live.fr
    je remercie toute personne qui m aidera
    cordialement.

  28. Bonjour, étant étudiante en biologie environnement. est-il possible de postuler pour un stage de fin d’étude (2mois) en tant qu’eco-volontaire.
    Quelles sont donc les démarches a suivre ?

    merci

  29. bonjour, je suis camerounais, comment puis adhérer à votre association,en qualité de bénévole? merci.

  30. Bonjour,
    Nous aimerions faire du benevolat en famille (2 adultes et 1 enfant de 6 ans) dans un refuge pour animaux sauvages, pour prendre soins des animaux: les nourrir, les caresser… Pendant 2 ou 3 semaines. Quels refuges me conseillez-vous?
    Merci,
    Andrée

  31. Bonjour, nous souhaitons faire un voyage humanitaire ou eco-volontaire en France ou dans le monde mais en famille (2 enfants de 4 et 5 ans) pour une durée allant de 1 semaine à 1 mois. Je vois que la question a déjà été posé en 2010 mais je me dis que les choses ont peut être changé depuis… Sur internet, j’ai trouvé plusieurs associations qui en propose mais pour l’instant, tout ce que j’ai pu voir est hors de notre budget (entre 1000 et 2000 € par personne). Alors je voulais savoir si vous auriez connaissance d’associations proposant des missions en famille pour des prix abordables. Bien cordialement

  32. Salut,
    Nous cherchons des missions d’éco-volontariat en Conservation Marine que nous pourrions faire pendant notre tour du monde : soit en Asie (Indonésie, Malaisie, Cambodge ou Vietnam) soit en Océanie (Australie). Auriez-vous des adresses à me fournir par hasard, car les seuls que je trouve ont des prix exorbitants… Merci d’avance !

  33. Bonjour,

    Je suis une femme dynamique de 60 ans, en préretraite, pleine de ressources et de compétences diverses, sans charges, du temps libre à n’en plus savoir qu’en faire, dévouée je fais en temps normal du bénévolat, mais désormais envie de prendre le large.
    J’aimerais aller offrir mes compétences en chambres d’hôtes à la ferme ou peu importe le confort qui me sera alloué. J’aime les animaux, une mission en leur présence ne me dérangerait pas. Suis ouverte à toutes propositions et libre Juin, fin juillet , Août et septembre
    Bien à vous
    Nadia

    Merci par avance, j’attends vos propositions avec impatience !!

  34. Bonjour,
    Il faut que vous contactiez directement les associations.
    Eco-volontaire est un site d’information.
    Bine sera en ligne un livre, en téléchargement, avec tous les conseils.
    Bien à vous

  35. Certaines associations prennent dès 16 ans.
    Objectif sciences propose des séjours scientifiques à des adolescents

  36. Bientôt une livre en téléchargement sera disponible (à la vente) où toutes les informations seront rassemblées.
    Bien à vous

  37. bonjour je me nomme Ballé koléa KOIVOGUI, j’ai des experience dans le domaine de l’écologie et les études demographiques au sein de l’ONG WCF (Wild Foundation Chimpanzee depuis deux 2 ans.
    Cependant, je souhaite être volontaire au sein de votre ONG

    ballakoleakoivogui@gmail.com
    Tel +224 622 846 833

Laisser un commentaire