Etudiez les mammifères marins de la côte Basque

Embarquez sur un catamaran pour le suivi des mammifères marins au large des côtes du Pays basque, dans le sud du golfe de Gascogne.

  • Adultes, enfants seuls à partir de 12 ans, enfants accompagnés à partir de 10 ans, familles.
  • Dates sur mesure à partir de 12 personnes.
  • Voyage scientifique

Etudiez les mammifères marins de la côte Basque. Jadis chassés pour leur viande et leur huile, la présence de cétacés est un indicateur de bonne santé des océans. En effet, ces mammifères marins ne peuvent évoluer que dans un milieu riche en biodiversité, car ils se nourrissent de poissons ou de plancton, selon les espèces. Etudier la population des baleines et des dauphins donne des indications sur la pollution des océans, et sur le changement climatique. Les mammifères marins se déplacent en effet en fonction de la température des océans. Ils privilégient les zones où ils pourront facilement se nourrir. L’observation des cétacés et de leur environnement permet de savoir si le sud du Golfe de Gascogne (appelé Biscaye) reste attractif pour eux.

Le projet scientifique du suivi des cétacés en Biscaye

Ce séjour scientifique permet d’enrichir le programme national de surveillance du milieu marin.  Les données récoltées alimentent une base de données nationale gérée par le laboratoire Pelagis de l’Université de La Rochelle.
L’étude des mammifères marins au large de la côte Basque permet également de répondre à un certain nombre de questions :

  • Pourquoi 300 ans après la fin de la chasse à la baleine dans le Golfe de Gascogne, elles ne sont plus visibles des tours de guet situées sur les falaises ?
  •  Les baleines et dauphins basques sont-ils redevenus abondants après les périodes de chasse massive du 17e siècle ?
  • Quelles sont les causes des fluctuations du nombre d’individus dans le golfe de Gascogne ?
  •  L’évolution des populations est-elle identique en Bretagne et aux Açores ?

Votre action dans l’étude des cétacés du sud du Golfe de Gascogne 

Quatre sorties en mer d’une journée sont prévues durant la semaine du séjour scientifique. Vous embarquez à bord d’un catamaran de plus de 17 mètres de long et observez les mammifères marins. 

Les observations sont visuelles pour l’ensemble des espèces. Vous pratiquez la photo identification et vous écoutez les sons des cétacés à l’aide d’hydrophones, le tout en suivant un protocole rigoureux avec des règles précises d’approche des animaux. Les données sont ensuite triées et analysées. Le catamaran compte un équipage professionnel. Vous ne participerez pas aux manœuvres. 
Vous faite un suivi particulier des globicéphales au printemps, du grand dauphin et des baleines à becs en été. 

Conditions pour participer au séjour scientifique

  • Adultes, enfants seuls à partir de 12 ans, enfants accompagnés à partir de 10 ans, familles.
  • Dates sur mesure à partir de 12 personnes.
  • Hébergement en centre de vacances.
  • L’été vous pourrez pratiquer le surf, sur la plage d’Hendaye.Les séjours de printemps et d’automne peuvent être suivis sur 4 jours ou une semaine.

Dates et tarifs du séjour scientifique

  • Du 15 au 22 avril 2023
  • Du 17 au 24 septembre 2023
  • Du 13 au 20 avril 2024
  • Du 15 au 22 septembre 2024

Tarif : 2000 euros avec possibilités de déductions fiscales
Soit 680 euros après la déduction fiscale (66%)

Ce séjour scientifique permet d’avoir une déduction fiscale

L’ONG partenaire est reconnue pour son caractère qualitatif, utile, solidaire et éducatif de ses séjours, qui permettent à leurs participants de faire progresser un véritable projet dédié aux sciences et à la résolution des objectifs du développement durable, par la pratique. Ainsi, comme le veut le dispositif fiscal des Congés Solidaires, vous n’achetez pas un séjour, mais vous faites un don à l’ONG, celle-ci pouvant alors mettre en place les projets, et les participants s’y engagent par ailleurs en tant que volontaires. La participation financière à l’ONG est donc déductible des impôts dans tous les pays de l’Espace Economique Européen (Union Européenne, Suisse… par exemple en France à hauteur de 66%).

L’ONG partenaire

L’ONG partenaire a le Statut Consultatif Spécial auprès de l’ONU (ECOSOC) et est Membre de l’AAAS Science and Human Rights Coalition. Spécialisée dans les séjours scientifiques, l’ONG développe la recherche participative et considère que l’éducation est le moteur des Objectifs du développement durable. 

Vous devriez aimer ces séjours scientifiques

Panthère des neiges

Etudiez la panthère des neiges au Népal

Sur les traces du lynx

Sur les traces du lynx au Monténégro

Expédition panthère des neiges Kirghizistan

Sur les traces de la panthère des neiges en Kirghizie

Sur les traces du loup

Sur les traces du loup en raquettes en Suisse

Grand dauphin rangiroa

Suivi écologique et éthologique des grands dauphins de Polynésie

ecovolontariat tenerife

Mission de conservation marine à Tenerife

Laisser un commentaire