Wwoofer dans une ferme bio en France ( Wwoof )

wwoofing france

Partager un mode de vie alternatif avec des agriculteurs bio, partager la vie de fermiers, apprendre la permaculture, l’agroécologique, l’éco-construction, voilà la promesse du Woofing.
Le Wwoofing (World Wide Opportunities on Organics Farms à savoir Opportunités mondiales dans des fermes biologiques), est un réseau de fermes biologiques développé dans de nombreux pays, qui met en relation des personnes souhaitant découvrir un mode de vie écologique, et des fermiers désireux de partager leur savoir-faire en agriculture biologique. Cet échange entre fermiers et voyageur atypique ne date pas pas d’aujourd’hui, le Wwoofing a été créé au début des années 70 avec les premiers mouvements écologiques. Le Wwoofing est contemporain du rapport du Club de Rome qui déjà tirait la sonnette d’alarme quant à l’impossibilité d’une croissance infinie dans un monde fini. Aujourd’hui, avec la prise de conscience du réchauffement climatique et des catastrophes écologiques et sociales à venir, le Wwoofing à le vent en poupe. De nombreux citadins y voient la possibilité de passer des vacances alternatives, de pratiquer le slow travel et d’apprendre de nouvelle façon de cultiver, sans pesticides. Pour les plus convaincus, le Wwoofing sera la passerelle pour changer de vie. Les ouvrages de Pablo Servigne sur le risque d’effondrement de notre société thermo-industrielle, la montée du mouvement appelé collapsologie, la démission de Nicolas Hulot, la pétition de initiée par Aurélien Barrau qui vient de sortir « Le plus grand défi de l’humanité » un ouvrage qui prône l’écologie intégrale, sont autant d’événements qui ont remis le Wwofing sur le devant de la scène.
Preuve en est l’ouvrage, Carnets de Wwoofing, écrit par Jean-Jacques Fasquel, cet ancien directeur d’une des plus grandes galerie marchande de Paris, qui a changé son regard sur le monde à la suite de différents séjours en tant que Wwoofeur, en France. Aujourd’hui il est maître-composteur, apiculteur amateur, jardinier et formé à la permaculture.

permaculture et design
En permaculture, l’art et l’agriculture se conjuguent très bien.

Histoire de l’association Wwoof France

L’association Wwoof France est née en 2007 à l’initiative d’une famille amoureuse de la nature avec David – ancien WWOOFeur – et Alexandra. Tous les deux sont curieux et respectueux de l’environnement… Depuis, l’équipe s’est agrandie et compte une petite dizaine de personnes.
Sur le site internet de l’association Wwoof France nous retrouvons les 3 Piliers du WWOOFing sont :
– La confiance, la tolérance et la générosité,
– Les échanges entre l’hôte et le WWOOFeur doivent se faire dans l’exclusion de tout lien de subordination.
– L’accueil gracieux, gîte et couvert offerts, n’est soumis à aucune promesse d’une quelconque contrepartie. Une seule condition pour le Wwoofeur, le désirde découvrir la vie et le travail de son hôte.
Toujours selon l’association Wwoof France les objectif de cet échange entre fermiers et citoyens sont :
– L’apprentissage des techniques de l’agriculture biologique, la biodynamie, la permaculture…
– D’offrir aux citadins une expérience de vie et de fonctionnement des fermes,
– D’expérimenter d’autres modes de vie sains, alternatifs,
– De comprendre le mouvement biologique et de participer à son développement,
– De donner confiance pour se diriger vers un mode de vie auto-suffisant,
– De visiter la région où vous êtes et vous intégrer à la vie locale,
– De faire connaissance avec des personnes désireuses de partager leurs savoirs et leur quotidien.

L’âme du wwoofing

Etre Wwoofer est une façon originale de découvrir la France et de partager un mode de vie alternatif, autour d’un rapport privilégié avec la nature. Vous Partagez la vie d’une famille dont l’objectif est la protection de la planète et de ses habitants. Le Wwoofing repose sur l’échange et le partage. Aucune transaction monétaire n’est en jeu. Le principe est simple, le Wwoofer travaille quelques heures par jour. En contrepartie, l’hôte lui offre le gîte et le couvert. Le voyageur limité par un petit budget y trouve une excellente façon de découvrir des paysages et de s’immerger au sein d’une culture différente de la sienne.
Les fermiers ou la famille d’accueil sont engagés dans un processus d’agriculture biologique, même s’ils ne sont pas toujours certifiés. Parfois, ils vivent dans des régions très reculées et l’opportunité d’accueillir des bénévoles leur donne l’occasion de sortir du quotidien. Aussi vous intégrerez la vie d’une famille qui, au-delà du travail qu’elle vous demandera, vous fera partager ses valeurs, son mode de vie. Vos compétences seront les bienvenues mais vous n’avez en aucun cas besoin de bien connaître l’agriculture ou la construction pour tenter l’expérience. Dans les meilleurs des cas, surtout si vous séjournez longtemps chez vos hôtes, vous bénéficierez de la transmission de leur savoir-faire.
Attention, le Wwoofing ne doit pas être confondu avec le Couchsurfing car vous devrez réellement vous investir et apprendre différentes techniques de jardinage ou d’écoconstruction. Certes, vous y trouverez une façon de voyager à moindre coût mais cela ne doit pas être votre seule motivation. Dans ce type d’aventure, l’échange et le partage sont les maîtres-mots. Vous devrez respecter le fonctionnement des personnes qui vous accueilleront et vous adapter à un mode de vie différent.

Mission du Wwoofer

: le bénévole participe aux différentes tâches sur la propriété : jardin, potager, verger, fleurs, animaux… Il n’y a cependant aucune obligation pour le Wwoofer d’effectuer un travail s’il ne peut pas le réaliser en raison d’une allergie ou autre. Le mieux est de définir au préalable avec l’hôte des conditions de votre séjour (date, durée…) et de votre participation (animaux, cultures…).

Conditions et tarifs

Vous devez devenir membre de l’association. Adhésion pour une personne: 25 € ; Adhésion pour deux personnes: 30 €.
Pour cela, rendez-vous sur le site internet de l’association Wwoof France. Une fois adhérent, vous aurez accès à la liste des hôtes que vous pourrez contacter afin d’organiser votre séjour. 1 700 hôtes vous attendent !

> Lire aussi l’article sur le Wwoofing à l’international, pour avoir les adresses des différents pays

> Vous pourrez être intéressez par le témoignage de deux globe trotteurs qui ont choisi le Wwoofing pour parcourir le monde.

Partagez sur Pinterest !

WWOOFeur-france

Tags from the story
,

11 Comments

  • bonjour, j’organise un forum jeunesse le 26/11 à noisy le grand dans le cadre d’un débat participatif avec les jeunes : j’aimerais avoir un representant pour parler de cette experience et la faire découvrir aux jeunes.

    pouvez vous me dire qui contacter.

    Merci Mme Laroui 01.43.05.41.41

  • J’AI UNE FERME APICULTURE, PORCINE bios, et POULE PONDUES JE CHERCHE UNE PARTENARIAT
    RAINISOA Jean Donald de Fort-Dauphin MADAGASCAR

  • Bonjour;
    je rechercher a faire du woofing.. Je n’ai jamais voyagé et suis trés interessée.. Merci de me contacter..

  • bonjour, jean donald je suis dans le sud de la france , a la campagne, je pratique l’apiculture, l’elevage porcin a petite echelle et de poules et de lapins et d’oies pour mon plaisir pas pour en vivre ; quel partenaria cherche-tu ?…

  • Nouveau dans le monde du wwoofing, le ranch de la merlatière dans les deux sèvres vous accueille afin de vous procurer le calme et la tranquilité.
    Entouré de chevaux, poneys et volailles vous participerez à l’activité du ranch en échange du gîte et du couvert.
    pour plus d’infos et pour réserver tel : 05 49 64 15 10

  • je suis en plein questionnement sur ma vie professionnelle, et étant donné que ma formation de base est horticole j’aimerai la mettre à profit pour créer une activité plus proche de mes aspirations, du bien-être,et de la nature. Je cherche à pouvoir échanger avec des personnes ayant vécu cette expérience et pourquoi pas découvrir des exploitations. Bien cordialement

  • Bonjour,le ranch de la merlatiere, je suis dispo pour quelques temps, avez vous toujours besoin de bénévoles, 0662108219

  • Contactez directement l’association, eco-volontaire est un site d’information sur l’écovolontariat
    Bien à vous.

  • Bonjour je viens de la Guyane Française et je suis depuis depuis 5 ans en france á Sarcelle à la recherche d’une formation, ou d’un emploi, juste une toute petite place dans la société mais rien du tout.. J’aimerais vraiment avoir la possibilitě de quitter l’enfer de la banlieu et de decouvrir les diffěrents měters qui me seront proposée. Je suis tres motivee et prete a m’investir. MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *