Peut-on faire de l’écovolontariat en étant mineur ?

volontariat pour mineurs

S’engager pour l’environnement ou la cause animale, cela peut commencer très tôt ! Si vous êtes lycéen ou lycéenne et que vous voulez par exemple vous engager pendant vos vacances d’été, sachez que de nombreux organismes de volontariat acceptent les volontaires de 16 ou 17 ans, voire même parfois 15. Dans cet article, l’équipe de guidisto-volontariat répond à des questionnements fréquents chez les jeunes candidats au départ et vous présente les possibilités qui s’offrent à vous pour vous engager à l’étranger.

Quel est l’âge minimum pour faire de l’écovolontariat ?

Tout dépend du contexte et de la structure avec qui vous partez. Dans de nombreux cas, l’âge minimum est de 16 ou 18 ans. Parmi les raisons qui expliquent ce choix, on trouve non seulement la politique interne de l’organisme de volontariat, mais également l’âge auquel est fixé la majorité civile dans chaque pays (avec les questions d’assurance et de responsabilité qui en découlent). Au Népal par exemple, les jeunes sont majeurs dès l’âge de 16 ans, tandis qu’il faut attendre 21 ans pour des pays comme le Cameroun ou le Honduras.
Pour les plus jeunes (15 ans ou moins), mieux vaut se tourner vers les possibilités qui existent pour faire  de l’écovolontariat en famille.

Mieux vaut partir seul ou au sein d’un groupe ?

Selon votre caractère et vos aspirations, vous pouvez choisir de partir seul ou en groupe.

>> Partir en individuel

Si vous partez en individuel, vous aurez généralement plus d’autonomie et d’occasions pour découvrir la culture de votre pays d’action, notamment pendant votre temps libre. Mais attention : cela ne veut pas dire pour autant que vous serez livré à vous-même, car le personnel du projet reste disponible pour vous assister, et vous serez la plupart du temps également au contact d’autres volontaires.

>> Partir en groupe
groupe-volontaires-espagneBeaucoup de volontaires mineurs choisissent de partir en groupe, dans ce que l’on appelle parfois des chantiers jeunes, qui rassemblent généralement des volontaires de toutes nationalités. De nombreux chantiers de ce type ciblent d’ailleurs spécifiquement les mineurs. Cette option a notamment l’avantage de rassurer les parents, car l’encadrement des jeunes bénévoles y est souvent plus important, avec un ou plusieurs superviseurs assignés spécifiquement au groupe.

Si vous voulez en savoir plus sur les types de missions auxquelles vous pouvez prétendre et sur l’encadrement que vous recevrez sur place, nous vous invitons à lire notre article plus détaillé dédié au volontariat pour les 16 – 18 ans.

À qui s’adresser pour trouver une mission ?

Si vous êtes mineur et que vous voulez faire de l’écovolontariat, vous avez principalement deux manières de procéder.

>> Candidater à une offre de service civique à l’étranger
Le service civique est un programme réglementé ouvert aux jeunes à partir de 16 ans et jusqu’à 25 ans (30 ans pour les personnes en situation de handicap).
Les missions de service civique à l’étranger ont une durée de 6 mois minimum, et peuvent aller jusqu’à 1 an. Pendant cette période, les volontaires reçoivent une indemnisation (souvent symbolique, tournant autour des 600€/mois).
Les missions de service civique à l’étranger portent sur plusieurs thématiques, dont celle de l’environnement. Pour voir la liste des missions à l’étranger disponibles dans ce domaine, rendez-vous sur le site service-civique.gouv.fr

>> Vous inscrire à une mission de volontariat flexible

volontaires-perroquetsLe volontariat flexible rassemble tous les projets qui ne rentrent pas dans le cadre d’un programme réglementé par l’État.
Généralement, cette option vous permet de choisir plus ou moins librement :
votre pays d’action,
vos dates d’arrivée et de départ,
votre durée de mission (sachant que la durée minimum d’une mission est généralement de 2 semaines).
Cependant, étant donné que ces programmes ne sont pas subventionnés, les volontaires ne sont pas indemnisés et doivent généralement payer des frais de mission.
Vous trouverez de nombreux exemples de missions de d’écovolontariat flexibles sur le web, par exemple sur eco-volontaire.com ou guidisto-volontariat.fr

L’équipe de Guidisto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *