Engagez-vous auprès d’animaux sauvages dans un sanctuaire !

sanctuaire pour animaux sauvages.
Une écovolontaire dans sanctuaire pour animaux sauvages.

En Thaïlande, en Afrique du Sud, au Brésil, avec des loutres, des éléphants ou des singes, Cybelle Planète propose six missions pour s’engager auprès d’animaux sauvages.

Il existe différentes façons de faire de l’écovolontariat. Dans les missions proposées, l’écovolontaire peut agir de manière concrète pour la nature par différents biais.
En effet, certaines missions, comme les « missions cétacés », vous proposent d’être sur le terrain afin d’observer des espèces et de collecter des données scientifiques en mer. Il existe également d’autres types de missions qui se déroulent dans des sanctuaires. Les sanctuaires de « faune sauvage » ont pour objectif de soigner des animaux blessés, mais également de les réintroduire, lorsque cela est possible, dans leur milieu naturel. S’engager comme volontaire dans ce genre de mission est une excellente façon de se rendre utile tout en étant proche des animaux et d’en prendre soin.

Cybelle Planète propose aux écovolontaires plusieurs missions bien spécifiques dans des sanctuaires d’animaux sauvages ; Petit tour d’horizon :

> Le centre de sauvegarde du loup ibérique au Portugal

Le loup Ibérique au Portugual
Le loup Ibérique au Portugual.

Le loup, qui, malheureusement dans notre culture est l’objet d’histoires imaginaires terrifiantes, est en danger d’extinction, en particulier le loup ibérique. Les causes de cette extinction sont liées aux persécutions que les loups subissent depuis des décennies.
Le centre de sauvegarde du loup ibérique a été créé en 1987 afin de fournir les meilleures conditions de vie en captivité aux loups qui ne sont plus capables de vivre à l’état sauvage. Nombre d’entre eux ont été sauvés de la captivité illégale. Actuellement, le centre héberge 14 loups au sein de 17 hectares de forêt.
Le rôle des écovolontaires est de prendre soin des loups, en les observant, en préparant la nourriture, en aidant à l’entretien des infrastructures.
Plus d’info sur la mission loup

> Etude et conservation de la Loutre à longue queue au Brésil

La loutre du Brési
La loutre du Brésil.

Depuis de nombreuses années, les écovolontaires prêtent main forte aux chercheurs pour la préservation de la loutre à longue queue. L’objectif est de mieux connaître les loutres de rivière pour mieux les protéger. Pour cela, les écovolontaires aident une équipe expérimentée, sur le terrain, mais également dans le sanctuaire. Le projet se situe dans le sud de l’île de Santa Catarina, à environ 1000 km de Rio de Janeiro dans l’océan Atlantique.
A noter que le sanctuaire accueille des loutres, mais également tout animal apparenté. Cela demande de pratiquer le kayak et la randonnée lorsque vous serez sur le terrain.  Dans le centre, le travail de l’écovolontaire consiste au nourrissage, nettoyage, enrichissement de l’environnement, observations comportementales…
Plus d’info sur le projet loutre au Brésil avec Cybelle planète

> Sanctuaire des singes vervets en Afrique du Sud

singe vervet
Le singe vervet.

Le sanctuaire, qui est situé à Tzaneen, dans la province de Limpopo, au Nord-Est de l’Afrique du Sud, s’investit dans la protection du singe vervet depuis 2003. Aujourd’hui, ils sont près de 500 singes, dont des bébés, à être hébergés. Le programme recueille des bébés orphelins, assure les soins au centre, mais a également un programme de réhabilitation.
Les écovolontaires aident aux soins des bébés singes, à la réhabilitation des adolescents dans les enclos, ou encore à la construction de nouveaux enclos.
Le projet peut accueillir des stagiaires
Plus d’info sur la mission singe vervet avec Cybelle Planete

> Sanctuaire pour la faune sauvage en Indonésie

Sanctuaire pour la faune sauvage en Indonésie
Sanctuaire pour la faune sauvage en Indonésie.

Cette mission se déroule dans l’un des milieux naturels les plus riches en biodiversité du monde. Ce sanctuaire consacré à la faune sauvage accueille un grand nombre d’animaux victimes de trafic illégal. Certains pourront être réintroduits dans la nature, les autres devront rester en captivité. Le trafic illégal d’animaux sauvages est un véritable fléau en Indonésie, si bien que le projet effectue un travail important pour le stopper. Les animaux ne pouvant pas tous être réintroduits, l’équipe sur place travaille à améliorer le refuge.
Les écovolontaires sont impliqués dans les soins donnés aux animaux. Les tâches sont attribuées en fonction du temps passé sur place, du nombre d’écovolontaires présents, et des connaissances spécifiques.
Plus d’info sur la mission Sanctuaire pour la faune sauvage avec Cybelle Planète

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’association Cybelle Planète :
Association Cybelle Planète
Tel : 00 33 (0)4 67 64 25 60
www.cybelle-planete.org

 

 

 

Missions en mer Méditerranée pour la protection de la faune marine !

Tags from the story
Written By
More from Laurence

Témoignage de Julie, écovolontaire auprès des primates au Bénin

Demain samedi 24 juin 2017, est la journée mondiale dédiée aux grands...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *