Ecovolontaire auprès des éléphants en Thaïlande

éléphants-ecovolontariat
S’engager pour les éléphants en Thaïlande permet de lutter contre leur exploitation à des fins touristiques.

S’engager pour la protection des éléphants en Thaïlande permet de lutter contre l’exploitation des éléphants à des fins touristiques. Dans cette mission, qui accepte aussi des stagiaires, vous travaillez en équipe en collaboration avec les communautés locales.

La mission
L’exploitation des forêts en Thaïlande a été interdite en 1989. Depuis, les communautés locales ont utilisé les éléphants dans des activités auxquelles ils ne sont pas naturellement destinés : les attractions touristiques.

Pour lutter contre cette exploitation, un organisme a créé un refuge pour éléphants dans le village de Huay Pakoot, dans la province de Chiang Mai au nord de la Thaïlande. Les éléphants sauvés des activités touristiques y sont pris en charge : soins adéquats suite aux traumatismes subis, nourriture, accompagnement… Et surtout, ils peuvent retrouver une vie dans leur environnement naturel.

Les volontaires du projet seront encadrés par les membres de l’ONG. Leur contribution sera, en étroite collaboration avec la population locale, de veiller au bien-être des éléphants et de participer à leur réinsertion dans leur milieu naturel.
En immersion totale, dans les forêts et montagne au nord de la Thaïlande, vous serez logés au sein d’une communauté dans un petit village au cœur de la forêt. Le confort est basique.

Le rôle des écovolontaires
Programme journalier typique, sous encadrement:

  • Expédition en forêt pour collecter des données et procéder à des analyses comportementales des pachydermes, vivant en semi-liberté, dans leur habitat naturel.
  • Formation aux techniques de recherches, études comportementales des animaux ;
  • Approche sur la biodiversité des forêts locales ;
  • Immersion dans la culture thaïlandaise ;
  • Travail en équipe, avec les mahouts, et les communautés locales, pour explorer d’autres alternatives à l’exploitation des éléphants, conformément à l’éthique du projet, afin d’assurer le maintien de leur mode de vie ainsi que pour la pérennisation du projet de conservation ;
  • En parallèle, le projet vise aussi à l’autosuffisance et à l’indépendance des communautés dans le domaine de l’éducation, de la santé ou de la protection environnementale ;
  • Ces enjeux et défis vous permettront d’acquérir une véritable formation sur la protection de l’environnement et des animaux !
Dates et frais de mission
La durée minimale est d’une semaine. Le tarif est nettement dégressif lorsque vous privilégiez les missions longues durées.
Départ tous les 1er et 3ème samedi du mois

    • 1 semaines 1425 euros
    • 2 semaines 1610 euros ;
    • 4 semaines 2010 euros ;
    • 6 semaines 2410 euros ;
    • 8 semaines 2810 euros ;
    • 10 semaines 3210 euros ;
    • 12 semaines 3610 euros ;
    • 24 semaines 5495 euros.

Ce prix comprend le logement en famille d’accueil, tous les repas et les transferts.

Les actions de l’organisme partenaire sont menées en collaboration avec la population et les autorités locales, et cela sous l’encadrement d’experts. La contribution, tant physique que financière, des stagiaires et volontaires ont permis l’existence du projet.

Sous l’égide de la Commission Internationale du Tourisme Durable des Nations Unies
L’organisation partenaire du projet, siégeant à la Commission Internationale du Tourisme Durable des Nations Unies, applique une gestion transparente. Les fonds et la contribution des volontaires servent à couvrir les différentes dépenses (personnel, recherche, logistique), ainsi qu’à assurer la pérennisation du projet lui-même.

Infos pratiques
      • Durée : de 1 à 24 semaines
      • Lieu :  Chang Mai, nord de la Thaïlande ;
      • Départ : Le samedi, 2 fois par mois.

Stage longue durée possible
Pour ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance sur l’environnement, les animaux et la culture pour des perspectives de carrière, une possibilité de formation longue durée (6 mois) leur est offerte. On mettra aussi l’accent sur la gestion de projet, l’encadrement des équipes – avec un fort accent sur les concepts de leadership, management – pour mener à bien une mission en ONG.