ou

Equateur : volontaire pour les tortues marines et la forêt tropicale

  • Tortues marines et forêt tropicale
  • Equateur
  • A partir de 18 ans
  • Langues : anglais et/ou espagnol
  • 2 semaines minimum
  • A partir de 460 €

Partez en Équateur sur un projet de conservation de tortues marines et des dernières forêts tropicales. Cette mission d’écovolontariat se déroule dans la fabuleuse réserve marine de Galera-San Francisco. Tous les programmes d’écovolontariat ici

Protection des tortues marines et de la forêt 

Engage-toi en Equateur pour la préservation des tortues marines et la conservation des dernières forêts pluviales. La mission se déroule dans la réserve marine de Galera-San Francisco. Des recherches ont montré que la richesse biologique de cette réserve marine serait aussi importante que celle des îles Galapagos. Aussi, en 2008, après plusieurs années de travail et la participation de la population locale, cca été déclarée première réserve marine de l’Équateur continental. La réserve protège trois écosystèmes : marin, côtier et l’estuaire. Un vaste système corallien abriterait la plus importante collection de coraux noirs de l’Amérique du Sud.

Tortue luth, tortue imbriquée, tortue verte et tortue olivâtre

Le parc marin abrite différentes espèces de poissons ainsi que des mammifères marins comme le grand dauphin et la baleine à bosse. Les baleines atteignent en effet les côtes de l’Équateur entre juin et septembre. L’écosystème côtier du parc abrite quatre espèces de tortues marines (tortue luth, tortue imbriquée, tortue verte et tortue olivâtre) qui viennent pondre chaque année. Ces écosystèmes sont cependant menacés par la surpêche, la destruction des habitats, la déforestation, la pollution et le développement urbain. Or, les habitants de cette région dépendent fortement des ressources naturelles pour leur subsistance, la pêche étant l’une des principales activités des communautés locales.

Cette mission d’écovolontariat au sein de la réserve marine de Galera-San Francisco, en Equateur, comprend deux volets : la protection des tortues marines et la préservation de la forêt tropicale grâce aux principes de l’agriculture régénérative.

La préservation des tortues marines

Les participants à ce programme apprendront tout le travail de conservation des tortues de mer, de la nidification à l’éclosion des bébés tortues. Vous serez accompagnés par des biologistes spécialisés en vie marine. La surveillance des plages pour la nidification des tortues de mer est passionnante et amusante, mais elle est aussi très exigeante ! Au programme : Nettoyage des plages ; surveillance des nids ; actions de sensibilisation à l’environnement dans les écoles voisines et collecte des déchets échoués sur la plage. La saison de nidification commence en juin et se poursuit jusqu’en décembre.

La protection de la forêt tropicale

Le deuxième volet du séjour en écovolontariat concerne la protection de la forêt tropicale environnante. Le volontaire participe à la reforestation via l’agriculture régénérative. Cette technique permet à la communauté de produire son propre cacao et de nombreux autres fruits dans le respect de la vie sauvage.
Au programme : Participation à l’entretien des arbres fruitiers ; plantation d’arbre, taille et récolte de fruits.

  • Toute l’année 
  • Minimum 2 semaines maximum 6 mois
  • Saison de nidification des tortues entre  juin et décembre.
  • 2 semaines : 460 €
  • 4 semaines :  800 euros

Inclus dans le tarif  

Nourriture et hébergement inclus

Non inclus dans le tarif  

  • Billets d’avion
  • Assurance voyage
  • Avoir des notions d’anglais ou d’espagnol
  • A partir de 18 ans. Les mineurs peuvent être admis s’ils sont accompagnés d’un tuteur
  • Saison de nidification des tortues entre  juin et décembre.
  • Logement en chambre de 2 ou 3 personnes, douche, toilettes sèches
Logo Bwild

A propos de l’association partenaire

L’association partenaire est une association française créée en 2021, qui œuvre pour la conservation des espèces et leurs milieux. Elle permet à des personnes de partir en mission ‘terrain’, sous forme d’éco volontariat, pour aider les projets partenaires très éthiques dans les pays d’intervention. Aujourd’hui, Bwild se compose d’une équipe de 6 personnes, toutes désireuses de faire bouger les lignes en matière de préservation et de conservation de l’environnement. L’association consacre l’ensemble des ressources collectées à la recherche, la réhabilitation et la conservation de la faune et la flore sauvage. Elle met également des moyens dans la création de contenu éducatif, afin de sensibiliser en milieu scolaire et en entreprise.