Peut-on faire du volontariat sans compétence particulière ?

ecovolontariat

Peut-on faire du volontariat sans compétence particulière ? La question se pose souvent et elle est tout à fait légitime ! La réponse n’est pas tranchée par un « oui » ou un « non ». Nathalie, fondatrice & gérante de VolonTerre Africa donne son point de vue sur la question.
« En effet, il faut faire attention à cette question et il faut surtout anticiper la réponse avant son départ afin de ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur place. Pour les missions de VolonTerre Africa et pour la plupart des missions d’écovolontariat, la réponse est « non ». Cette réponse reste vraie pour tous les séjours de volontariat à condition qu’on ne demande pas aux volontaires de faire quelque chose qui, de toute évidence, requiert des compétences ou de l’expérience.

Démêler le vrai du faux

Si on vous demande de pratiquer un soin vétérinaire sur un animal, ou si on vous demande d’avoir un rôle psychologique sur un enfant qui pourrait, par exemple, avoir un problème familial, alors il y a un souci au niveau du projet. Pire encore (et cela est déjà arrivé !) si, sans autorisation légale, on vous demande de pratiquer un acte médical sur un humain, n’y allez surtout pas !!
Cela parait improbable, mais encore une fois, cela s’est déjà vu sur des projets en Asie. Des volontaires qui souhaitaient s’orienter vers des études de médecine, se sont laisser berner par ce genre de « volontariat » qui n’est pas sans risque… Il faut savoir démêler le vrai du faux.
Pour les missions proposées par VolonTerre Africa par exemple, vous pourrez être amené à préparer la nourriture pour les animaux, nettoyer les enclos, créer des jeux qui leur permettent de mettre en pratique leur habilité à chasser ou, si vous choisissez une mission avec les enfants, vous aurez des contacts avec eux bien évidemment, mais n’aurez jamais un rôle de psychologue ou d’assistante sociale.

Une aventure extra-ordinaire

Les missions ou les projets ou la réponse est « oui » sont en général plutôt des missions humanitaires gérées par de grosses ONG type « Médecins du Monde » ou « Action contre la Faim ». Dans ce cas, on vous demandera d’avoir des compétences pour un travail sur le terrain qui est en général pour une durée bien plus longue qu’une expérience de volontariat. Il existe quelques rares missions de volontariat ou vous aurez besoin de compétences mais dans ces cas là, le descriptif doit être clair et les missions doivent être intitulées clairement (par exemple : « missions vétérinaires ») et dans ces cas là, on doit vous demander un CV et de pouvoir justifier de votre expérience et vos connaissances. Pouvoir vivre une expérience auprès d’animaux sauvages ou de la population locale d’un autre pays via une expérience de volontariat est déjà une aventure extra-ordinaire, mais il faut rester réaliste. On ne s’improvise pas vétérinaire ou psy… car cela pourrait avoir un effet très négatif sur celui qu’on souhaite aider. »

Nathalie, fondatrice – gérante de VolonTerre Africa
Retrouvez les missions proposées sur le site Internet – www.volonterreafrica.fr
ou sur les réseaux sociaux :
Instagram: www.instagram.com/volonterreafrica
Facebook: www.facebook.com/volonterreafrica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *