Quand les îles Féroé ferment et n’accueillent que des volontaires

îles feroe volontariat

The Faroe Islands closed for maintenance. Join the preservolution !
C’est une première dans le monde. Un pays qui, deux jours par an, ferme pour n’accueillir que des écovolontaires.

Closed for maintenance. Fermées pour maintenance. Depuis 2019, les îles Féroé, cet archipel subarctique situé entre l’Islande et la Norvège, ont décidé de lutter contre le tourisme de masse en faisant appel à des écovolontaires. Chaque année au mois d’avril, pendant deux jours, l’île est fermée aux touristes. Seulement une centaine d’écovolontaires, qui se sont préalablement inscrits, ont le droit d’y accéder pour participer à des projets de restauration du patrimoine naturel et de préservation de l’environnement. Cette initiative est unique au monde et se déroule dans un endroit isolé et riche en biodiversité tant terrestre que marine. Depuis son lancement, cet appel aux bénévoles connait un succès massif et international. Sur l’office de tourisme des îles Féroé, où l’opération est détaillée, nous pouvons lire que pour l’édition 2020, 5886 volontaires se sont pré-inscrits pour participer à l’opération, soit 2 000 personnes de plus que l’année précédente. Parmi ces milliers de volontaires, l’office de tourisme des îles Féroé a dénombré 95 nationalités différentes issues des pays européens, mais également du Canada, des Etats-Unis, du Vénézuela, du Zimbabwe, de Malaisie ou de Russie.
Toujours selon le site des île Féroé, les profils des écovolontaires sont aussi divers de variés. Âgés entre 18 à 77 ans, ils sont issus de profils professionnels très différents comme comptables, étudiants, producteurs de film ou encore diplomates…

Pourquoi organiser ces journées aux îles Féroé ?

Depuis quelques années, il existe un fort engouement pour les destinations nordiques encore relativement préservées des mégapoles et du tourisme de masse. Les îles Féroé n’échappent pas à cette tendance. Toutefois, le Royaume du Danemark, auquel appartient ces îles, souhaite ne pas se laisser déborder par ce nouvel afflux de vacanciers à la recherche de lieux encore sauvages et préservés. Actuellement, l’archipel des Féroé, composé de 17 îles, accueille 100 000 voyageurs par an et la progression serait de 10 % chaque année. Si l’archipel est largement en mesure de supporter l’empreinte écologique de ce nouvel afflux saisonnier de population, il n’en reste pas moins, qu’ici et là, des petites dégradations apparaissent. De plus, le gouvernement local souhaite s’engager dans un tourisme durable et écologique et donc préparer les sites à l’accueil de voyageurs.

Les 14 travaux des écovolontaires pour 2020

Une centaine de volontaires internationaux sont présents pour ces week-ends de maintenance auxquels il faut bien sûr ajouter la population locale. Les écovolontaires sont placés sur l’un des projets répartis sur tout l’archipel. Par exemple, pour l’édition 2020, qui se déroulera les 16 et 17 avril, quatorze projets sont recensés. Au programme : restauration d’anciens chemins, balisage de sentiers afin de sécuriser les randonnées, actions pour préserver les oiseaux…
VÁGAR

Sur île de Vàgar, le projet consiste à construire des panneaux d’information et à restaurer des cairns. Ce projet se déroule sur l’ancien chemin du village menant à Vatnsoyrar et Mið- et Sørvágur.
TJØRNUVÍK
Les voyageurs qui visitent les îles Féroé s’arrêtent généralement au petit village de Tjørnuvík d’où part un chemin qui mène à un autre endroit touristique, Saksun. Comme ce chemin est abîmé, il doit être réparé pour assurer une randonnée en toute sécurité. Les volontaires devront restaurer les vieux murs de pierre.
EIÐI (SLÆTTARATINDUR)
Slættaratindur est la plus haute montagne des îles Féroé. Sa popularité tient à la splendeur de sa vue par une journée ensoleillée. Toutefois, le chemin pour atteindre le sommet est dégradé et, à certains endroits, il est difficile de marcher en toute sécurité. Il est prévu de baliser une autre itinéraire.
FUNNINGUR
Le point de vue sur Funningur depuis Hvíthamar a connu un franc succès ces dernières années. Pour améliorer la sécurité dans la zone et éviter l’érosion due au piétinement, seront installés des panneaux d’information et des échelles pour éviter de dégrader les endroits fragiles.
HELLURNAR
Sur Eysturoy, restauration d’un chemin pavé entre les villages de Hellurnar et de Fuglafjørður.
SELATRAÐ
Selatrað est le centre de loisirs des Scouts. Les écovolontaires travailleront sur un ancien chemin entre Selatrað à Skálafjørður. Certaines parties du sentier a été déjà restauré, mais d’autres doivent encore être entretenues.
NORÐAGØTA
Des travaux de restauration seront effectués sur l’ancien chemin du village entre Norðagøta et Leirvík sur l’île d’Eysturoy. Ce sentier est devenu fréquenté à la suite de l’installation d’un télescope sur la crête de la montagne. Des travaux d’entretien seront effectués sur le tronçon jusqu’aux parties les plus hautes du chemin, où une balustrade en métal sera remplacée et des marches en pierre seront reconstruites.
KLAKSVÍK (KLAKKUR)
Klakkur est l’une des plus hautes montagnes de Klaksvík, deuxième ville des îles Féroé. En raison de son accessibilité facile, la randonnée au sommet de la montagne est très populaire. Or, comme il n’y a pas de sentier aménagé, ce dernier à force d’être piétiné a été dégradé et est souvent boueux. L’équipe de volontaires, en 2019, a commencé à construire un chemin adapté. Les volontaires de 2020 continueront le travail entamé.
TRØLLANES
Trøllanes est le village que vous traversez lors d’une randonnée vers le très connu phare de Kallurin sur Kalsoy. Dans les temps anciens, le seul moyen d’atteindre Trøllanes était par bateau. Aujourd’hui, l’un des nombreux tunnels de l’île de Kalsoy permet d’y accéder en voiture. Le chemin qui part du village au port de plaisance a été endommagé par des vents violents. L’objectif est de le réparer.
KIRKJUBØUR
La randonnée entre Tórshavn, la capitale, et Kirkjubøur, site historique très important, a de vieux cairns qui doivent être entretenus et de nouveaux cairns qui doivent être construits. De plus, le chemin doit être réparé et drainé et des panneaux d’orientation installés.
NÓLSOY (BORÐAN)
L’île de Nólsoy, juste à l’extérieur de Tórshavn, permet une excursion d’une journée depuis Tórshavn. Le chemin vers le phare situé au sud de l’île est une belle promenade de 4-5 heures. En 2019, les volontaires ont balisé la randonnée avec des panneaux d’orientation en bois. Cette année, le chemin sera restauré et une passerelle construite.
SANDOY et SKÚVOY
L’ancien chemin du cairn de Húsavík à Skarvanes sur l’île de Sandoy est une randonnée agréable. Cependant, les randonneurs ont souvent du mal à trouver le bon itinéraire. Le chemin sera balisé, réparé par endroits, un portail sera fixé et des marches construites sur une clôture. (Projet d’une journée)
Skúvoy est une zone qui revêt une importance particulière pour la faune aviaire et la diversité biologique, à la fois dans une perspective nationale et internationale. Sur Skúvoy, les bénévoles installeront des panneaux pour réguler le bruit, garantissant un meilleur milieux pour les oiseaux(Projet d’une journée)
TVØROYRI
L’une des rares plantations des îles Féroé est située dans la plus grande ville de Suðuroy, appelée Tvørvoyri. Le chemin menant à la plantation doit être restauré. De plus, certaines des installations sur le site ont besoin d’un coup de main et des panneaux d’information seront installés
VÁGUR / SUMBA
Les spectaculaires falaises de Lopranseiði et Lopranshólmur sont parmi les merveilles naturelles les plus impressionnantes de l’île de Suðuroy. Les travaux d’entretien viseront en partie à améliorer l’accessibilité et la sécurité du lieu, en construisant un chemin et en installant des panneaux de signalisation. De plus, une initiative visant à améliorer les moyens de subsistance des macareux dans la région sera lancée.

Comment participer aux journées de maintenance ?

îles féroeComme vous l’avez compris, il y a de nombreuses demandes ! Plus de 5000 pour 100 places environ. Pour l’édition 2020, les inscriptions sont fermées depuis mois de novembre. Toutefois, vous pouvez vous rendre sur ce site et entrer votre e-mail pour être avertis de l’ouverture des inscriptions de l’édition 2021.

Le logement est-il pris en charge ?

Le logement et la nourriture sont pris en charge ainsi que le transport sur place. Vous achetez toutefois le billet d’avion. Sachez que le samedi, une soirée folklorique est organisée avec tous les volontaires.

Les Féroe c’est aussi le massacre des dauphins

Difficile d’évoquer les Îles Féroé sans parler du “Grindadrap”, cette une coutume qui consiste à chasser et tuer des familles de cétacés.
Chaque année, les Îles Féroé défrayent la chronique avec cette tradition contre laquelle des ONG comme Sea Shepherd luttent.
Le terme “Grindadrap” signifie littéralement “la mise à mort des baleines”. Cette pratique remonterait à l’époque des Vikings. Chaque année, cette chasse ancestrale tue des centaines de globicéphales noirs. Une pratique triste à l’heure d’une destruction massive de la biodiversité sur Terre.
Alors, une question se pose. Faut-il aller aux Féroé, même en tant qu’écovolontaire ? Il est de coutume pour certains voyageurs de boycotter certains pays ne respectant pas les droits de l’Homme, maltraitant les femmes ou faisant fi de toute idée démocratique.
Des voyageurs refuseront donc, au nom de la protection animale et de la biodiversité, de mettre les pieds aux île Féroé.
C’est une façon de voir les choses et cela est tout à fait respectable. Toutefois, si nous éliminons de nos destinations les dictatures, les pays où les animaux sont maltraités et les femmes enfermées dans des carcans… nous n’allons pas aller très loin.
Je suis, pour ma part, convaincue que le dialogue et l’échange interculturel finissent par faire changer le regard des uns et des autres sur les pratiques de chacun. Si les Îles Féroé développent un tourisme responsable, peut-être la pratique du Grindadrap sera remise en question.

 

Laurence Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *