Partez à la rencontre des BIG 5 avec VolonTerre Africa !

ecovolontaire big five

VolonTerre Africa propose plusieurs missions, toutes situées en Afrique du Sud… L’une d’entre elle est la mission Recherche & Conservation Cette mission se situe au coeur même d’une réserve animalière de 25 000 hectares située dans le Greater Kruger, dans le Nord est du pays…
La réserve abrite plusieurs centaines d’espèces animales mais aussi les fameux  » big 5  » ; Lion, léopard, rhinocéros éléphant et buffle.
Contrairement à la pensée populaire, les big 5 ne sont pas les 5 plus gros animaux de la faune africaine mais les 5 définis en son temps comme étant les plus difficiles à chasser. Ces animaux sont devenus au fil du temps emblématiques à l’instar des célèbre rhinocéros blanc et noir, tristement en voie de disparition, voire d’extinction pour le rhinocéros noir.
La mission Recherche & Conservation  a été mise en place en 2004 par un Sud Africain, toujours présent sur place et à la tête du projet…

Le travail des écovolontaires

Le travail des volontaires est principalement un travail d’observation et de recensement animalier. Tous les jours, du mardi au samedi, les volontaires partent 2 fois par jour, pendant 3 à 4 heures, à la rencontre des big 5 mais pas uniquement. Le recensement concerne aussi les antilopes, oiseaux, primates ou autre petits mammifères de la réserve…
Ces rencontres se font principalement en 4×4 mais aussi 1 à 2 fois par semaine, à pieds !
Les volontaires prennent un certain nombre de données sur ce qu’ils observent comme la localisation GPS, le nombre d’individus, le comportement, les déplacements, etc.
De retour au campement, ils rentrent les informations récoltées dans des bases de données qui sont ensuite utiliser par le management de la réserve mais aussi « Nature Conservation » pour connaître les espèces et les populations exactes de la réserve.

La lutte contre le braconnage

volontariat afrique du sud
Une écovolontaire sur le terrain.

Deux fois par an, un recensement est fait également par les airs, en hélicoptère.
Pourquoi cela est t il utile et important?
Les réserves en Afrique du Sud sont clôturées. A la fois pour protéger les populations, mais aussi pour protéger les animaux de la chasse et du braconnage. Ainsi, et sachant que les différentes espèces forment une chaîne alimentaire entre eux, il est important de connaître tout au long de l’année les espèces présentes et en quelle quantité, afin de gérer l’équilibre des espèces pour leur propre sauvegarde.

En fonction des données récoltées par les volontaires, il est parfois utile de déplacer certains animaux dans d’autres réserves et d’en faire venir certaines autres…
Ce travail qui, au quotidien peut paraître anodin, a donc une grande importance sur le moyen et long terme pour la gestion de la réserve et la conservation des différentes espèces..
Il permet également de toujours avancer dans les études scientifiques mises en place, et pour la mission Recherche & Conservation en particulier sur la contraception des éléphants pour lequel ils ont l’étude la plus ancienne et élaborée en Afrique du Sud depuis les années 90…

Pour plus d’information sur cette mission, vous pouvez consulter le site Internet – www.volonterreafrica.fr ou sur les réseaux sociaux:

Instagram: www.instagram.com/volonterreafrica
Facebook: www.facebook.com/volonterreafrica

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *