Le projet Développement communautaire de VolonTerre Africa face à la crise

volonterre-coronavirus

Si les écovolontaires ne peuvent actuellement pas s’engager sur le terrain en raison de la Covid-19, les associations, sur place, se battent face à la crise provoquée par l’épidémie. En Afrique du Sud, le projet Soutien & Développement communautaire de VolonTerre Africacontinue à soutenir la population.
Le 27 mai dernier l’Afrique du Sud est à son tour entrer en confinement. Evidemment cela signifie que tous les volontaires présents dans les missions ont dû être rapatriés au plus vite, et qu’aucun nouveau écovolontaire n’a pu participer à son séjour ou même s’inscrire pour un futur séjour.

Les missions revoient leurs priorités

La période est catastrophique pour tous, et en particulier pour les associations partenaire de VolonTerre Africa pour qui 70 à 80 % des fonds nécessaires proviennent de la participation financière apportée par les volontaires.
Pour autant, sur place, les besoins envers la population et la conservation animale sont toujours présents, souvent même encore plus qu’à l’habitude…
Les missions n’ont pas le droit de baisser les bras, et cela veut dire revoir ses priorités…
L’une des missions proposées par VolonTerre Africa est la mission « Soutien & Développement communautaire
Cette mission existe depuis 2011 et son objectif a toujours été de soutenir les populations locales à travers 2 axes en particulier : l’éducation et l’emploi.
De nombreuses actions en ce sens sont menées pour soutenir les villages ruraux qui se trouvent aux alentours du projet.

4 chantiers face à la crise liée au coronavirus

Pour autant, depuis 2 mois, les enfants ne peuvent plus venir, ni à la crèche pour les plus petits, ni à la bibliothèque pour les plus grands. Les ateliers de travail d’artisanat ont dû cesser, les visites dans le village ne se font plus, les leçons dans les écoles non plus puisque les enfants ne vont plus à l’école etc. etc.
C’est donc l’ensemble des activités de la mission qui sont aujourd’hui mises en stand by.
Alors au lieu de ne se décourager les staffs restant ont décidé de mettre leur énergie toujours aux besoins du village mais en revoyant les priorités….

4 chantiers ont été mis en place, tous ayant pour objectif d’aider les plus démunis à faire façe à la crise de la Covid-19.

1-Lancement d’une collecte de nourriture

volonterre covid
La campagne de « food parcel » a été lancée !

Les familles dans les villages ruraux ont beaucoup de mal à se nourrir. Ayant perdu leur emploi, de nombreuses familles n’ont plus d’argent pour tout simplement acheter à manger.
Nous avons, avec le soutien des supermachés et des agriculteurs locaux, lancé une campagne de « food parcel » et grâce à la générosité de tous, nous avons distribué pour le moment plus de 450 « food parcel » dans 3 villages.
Fruits, semoule, riz, thon, légumes et autres aliments de 1ère nécessité mais aussi des produits d’hygiènes comme des couches culottes, du savon, du dentifrice ou encore du papier toilette ont été distribué auprès de 450 familles…

2-Création d’une campagne de masques sanitaires

masque-volonterre

Les villages ruraux sont assez reculés et la population ne reçoit pas ou très peu de masques. Les bus n’étant pas autorisés pour le moment et n’ayant pas l’argent nécessaire, ils ne peuvent pas se rendre en ville pour en acheter.

Nous avons donc formé une couturière dans un 1er temps – il y en a 4 maintenant – à la fabrication de masques aux normes.
Chaque masque est sponsorisé à hauteur de 2 euros. En 6 semaines et grâce à la générosité de tous, nous avons permis à ce jour de fabriquer et distribuer plus de 1000 masques dans le petit village de Sigagule.

3-Campagne de sponsoring de couverture

Nous entrons désormais dans la période hivernale en Afrique du Sud. Les familles les plus défavorisées n’ont plus de ressources donc, nous avons dans un 1er temps mis la priorité sur la nourriture. Mais avec le froid qui arrive et pour faire face au Coronavirus nous avons également lancé une collecte afin de pouvoir acheter des couvertures en particulier pour les enfants et les personnes âgées. Ne pas tomber malade permet aussi de mieux faire face au virus. A ce jour, nous avons collecté assez d’argent pour acheter 500 couvertures chaudes et notre objectif est de pouvoir en offrir 2000 dans les semaines à venir.couverture

 

4-Mise en place de stations sanitaires dans le village

covid afrique du sud
Des stations en libre service sont mises en place dans le village pour se laver les mains.

Dans les villages ruraux, peu de famille ont l’eau courante qui arrive à la maison. Ils doivent souvent aller chercher l’eau en un point d’eau au milieu du village et l’eau est un bien très précieux. Aussi, le savon est parfois un luxe en temps normal et encore plus en période de Covid. Afin de les soutenir à lutter contre la propagation de la maladie, nous avons mis en place des stations en libre service à la mission (pour les staffs), mais aussi à plusieurs endroits dans le village pour se laver les mains librement, à l’eau et au savon, et lutter ensemble face au Coronavirus !

Nous espérons tous traverser cette crise au plus vite et le mieux possible. L’Afrique du Sud n’a pour le moment quasiment pas été touchée, mais nous ne savons pas de quoi est fait l’avenir. Alors nous ne lâchons rien !

Les inscriptions pour cette mission sont ouvertes pour tout séjour à partir de Janvier 2021, mais si, pour le moment, vous souhaitez aussi mettre votre pierre à l’édifice…

RDV sur la cagnotte de collecte de fonds

—————————

Retrouvez toutes les missions de VolonTerre Africa sur www.volonterreafrica.fr
et sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *