Daktari Bush School & Wildlife Orphanage : Témoignage d’Oriane, volontaire

Oriane a passé plus de 2 mois à Daktari en Afrique du Sud et sa mission prend fin. Nous lui avons demandé de partager son expérience !

Pourquoi as-tu choisi de faire du volontariat avec Daktari ?
Je souhaitais avant tout faire du volontariat en Afrique du Sud. Je voulais aussi trouver une mission qui alliait l’humanitaire et la protection des animaux. Et après pas mal de recherches sur internet, je suis tombée sur Daktari qui était la seule ONG à proposer un programme d’éducation sur l’environnement à des enfants défavorisés des villages voisins.

Comment décrirais-tu une journée typique à Daktari ?
Les journées sont plutôt chargées et elles commencent à la fraîche ! Notre première tâche après le petit déjeuner est de prendre soin des animaux avec les enfants. Ensuite viennent les leçons de la matinée qui varient en fonction des jours de la semaine avec un ou plusieurs volontaires. On essaie aussi de trouver des temps de pause plus ludiques avec les enfants pour créer le contact. Après le déjeuner, les enfants vont souvent se baigner dans la piscine et c’est un gros moment de rigolade pour eux ! Les leçons reprennent jusqu’en milieu d’après-midi ou, à nouveau, tout le monde s’occupe des animaux. La fin d’après-midi est un moment privilégié avec les enfants car nous discutons ouvertement avec eux de sujets tabous tels que drogues, contraception, etc. Après le repas (souvent interrompu par la visite de porc épics), c’est l’heure des jeux tels que le Pictionary ou le bonfire le jeudi où tout le monde danse ensemble. Personne ne peut y échapper !

Y-a-t-il une leçon que tu as préférée enseigner ?
Sans hésitation celle sur le braconnage. Nous montrons des vidéos plutôt réalistes aux enfants et cela permet de les confronter à la réalité de ce qui se passe dans leur pays et qu’ils ne voient pas. Leur réaction est souvent très forte. J’espère vraiment que cela aide à créer une génération plus responsable et meilleure pour le pays.

Qu’as-tu aimé le plus à Daktari ?
Le fait de me sentir vraiment utile. Et aussi l’émerveillement des enfants face aux animaux. C’est magique !

En quoi crois-tu que Daktari est unique par rapport aux autres missions ?
Comme je le disais, je pense que Daktari est l’un des rares projets (à vrai dire je n’en connais pas d’autres !) qui apprenne aux enfants à prendre soin de leur environnement en les confrontant directement aux animaux et à la nature (Daktari est situé au milieu du bush !).

Reviendrais-tu à Daktari ?
Oui j’adorerais revenir, surtout en volontaire long-terme pour apporter plus encore et aider Daktari à se développer. J’ai repris des études de marketing et Daktari propose justement un poste de marketing en volontariat longue durée, pourquoi pas ?

Qu’aimerais-tu dire aux volontaires qui hésitent ?
Ma principale hésitation avant de me lancer était de faire cette expérience seule. Aujourd’hui, je n’ai aucun regret. C’est la meilleure façon de rencontrer du monde, de vivre cette expérience encore plus à fond et de progresser. J’ai aussi par la même occasion amélioré mon anglais et croyez-moi j’en avais besoin !!!

Lire aussi

Daktari Bush School, une école au coeur d’une réserve en Afrique du Sud

Une expérience de volontariat à Daktari en Afrique du Sud

Education à l’environnement en Afrique du Sud : comme eux faites la différence !

Tags from the story
Written By
More from Laurence

L’expédition Panthera au Kirghizistan avec Anne Ouvrard

De retour du Kirghizistan, Anne Ouvrard, responsable scientifique de l’expédition Panthera, livre...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *