Ecovolontaire aux îles Galapagos

galapagos volontariat

Les îles Galapagos ont un écosystème fragile confronté à de nombreux défis dont l’invasion rapide de plantes qui détruisent l’habitat naturel. Parmi ces plantes, on compte les muriers, les goyaviers et le sureau qui tapissent une grande zone des Galapagos et créent une menace importante pour la flore et faune natives de l’île. On les retrouve non seulement sur les terrains privés, qui ne constituent qu’un faible pourcentage de l’île mais également dans les zones du parc National des Galapagos.

La mission 
Le terrain de la mission s’étend sur 24 hectares où l’on peut trouver une ferme et différents types de plantes et arbres fruitiers ainsi que des animaux endémiques. Cette ferme complètement fonctionnelle a pour but de créer des projets pour permettre aux communautés de participer ensemble à la protection de l’environnement.
Les fermes partenaires aux Galapagos travaillent main dans la main avec le parc National car la majorité de leurs terres sont frontalières. Il est donc important pour les communautés de participer à la restauration des terres et ainsi offrir un habitat aux tortues géantes et préserver les Galapagos.

Rôle des écovolontaires
  • Remplacer les muriers et les Tupi Rosa par des espèces natives dans le but de préserver l’habitat naturel des espèces natives.
  • Aider les fermes environnantes à développer des techniques de permaculture (agriculture durable) Entre autres, la culture du café organique et à sa récolte segmentée. La récolte se fait de manière alternée. Lorsqu’une zone est prête pour la récolte, l’autre zone est en pousse. Cependant, les deux zones ont besoin d’être entretenues et nettoyées toute l’année.
  • S’occuper des animaux de la ferme : Aider à la traite des vaches pour fournir du lait à la famille, nourrir les poules, les canards et les cochons et participer au nettoyage et à la maintenance des étables.
  • Reforestation : remplacer les espèces de plantes invasives par des espèces natives
  • Restaurer les sentiers et les chemins de terre.
  • Travailler dans la pépinière du Parc National des Galapagos. Faire pousser et nourrir les plantes natives de la pépinière et ensuite les planter dans un lieu permanent.
  • Participer à la culture des plantes et les couper pour fournir des aliments aux tortues des centres d’élevage du Parc National des Galapagos.

L’emploi du temps dépend des besoins des projets mais le plus souvent les volontaires travaillent du lundi au vendredi de 08h00 à 13h00. Ils peuvent profiter de leurs après-midi et week-ends sont pour voyager et explorer les iles Galapagos. Les journées peuvent être longues et les volontaires doivent être préparés à travailler sous la chaleur, et toujours en extérieur.

Dates et frais de mission
DATES : Toute l’année
DUREE : de 2 à 12 semaines (possibilité d’étendre la durée)
FRAIS (au taux du jour)

  • 2 semaines : 1,650 EUR
  • 3 semaines : 1,850 EUR
  • 4 semaines : 2,090 EUR
  • 6 semaines : 2,490 EUR
  • 8 semaines : 2,875 EUR
  • 10 semaines : 3,250 EUR
  • 12 semaines : 3,620
 EUR

Inclus dans les programmes aux Galapagos

  • Vols aller/retour de Quito
  • Accueil aéroport et transfert vers les projets
  • Logement (voir détails ci-dessous)
  • Pack d’information
  • Ligne d’urgence 24h/24
  • Draps de lit
  • Frais d’inscription et donation pour le projet
​

Non inclus 

  • Repas
  • Laverie
  • Wifi (nombreux cybercafés sur les iles)
  • $100 de frais d’entrée au Parc National des Galapagos.
Info pratiques
Les volontaires sont logés dans les fermes – certaines peuvent accueillir jusqu’à 20 volontaires. Il s’agit de chambres partagées (4-6 personnes par chambre) avec accès à une cuisine équipée, une salle de bain, une salle à manger. Les volontaires reçoivent des draps de lit et les chambres sont régulièrement nettoyées.