Eco Vadrouille met le cap sur l’Amérique Latine

Eco vadrouille est l’histoire de quatre amis décidés à « faire leur part » pour protéger l’environnement. Leur projet est de partir en mission d’écovolontariat en Amérique du Sud en mai/juin 2017.

> Vous êtes quatre amis à porter un projet pour la conservation de l’environnement. Comment vous êtes vous rencontrés ?
Nous sommes deux couples d’amis : Lucie et Florian qui se sont rencontrés au lycée, tout comme Laëtitia et Geoffrey.
Lucie et Laëtitia ont réalisé des études d’ingénieurs en environnement à l’ISE (Institut Supérieur de l’Environnement) où elles ont pu partager des passions communes pendant les 5 ans de leur formation, notamment les voyages, la nature et la protection de l’environnement.
Nous avons fait une première randonnée en couples dans le Parc des Écrins en 2011. Depuis cette randonnée, nous organisons de nouvelles sorties tous les 4 dès que l’on peut, en lien avec des thématiques qui nous touchent (participation au Festival Zero Waste, formation “orientation en randonnée”, …).

> Quelle a été votre motivation dans la création de l’association Eco Vadrouille ?
Nous avons effectué des séjours ainsi que des week-end éco-responsables que nous avons eu envie de partager comme par exemple un week-end découverte des Châteaux de la Loire en tandem, ou un séjour en itinérance en pulka dans le Vercors.
Comme Pierre Rabhi le dit quand il raconte la légende du Colibri, nous avions envie « de faire notre part » et de protéger notre environnement à notre échelle.
C’est là que l’idée de réaliser un projet d’écovolontariat au Pérou et en Bolivie est né, couplé à un projet d’éducation à l’environnement.
Nous avons donc décidé de créer notre association Eco Vadrouille. C’est un moyen de porter notre projet d’écovolontariat en Amérique du Sud et tous les futurs projets à venir auprès des écoles, des partenaires et du grand public . Notre but est de partager nos vadrouilles éco-reponsables avec un maximum de personnes.
ecovadrouille1
> Quelles sont les valeurs portées par Eco Vadrouille ?
Notre association a comme objectif de promouvoir le tourisme durable et de sensibiliser à la protection de l’environnement et des animaux. Nous aimons la nature, nous avons donc envie de la protéger !
Nous souhaitons partager nos idées de séjours ou les produits que nous avons testés et approuvés. Dans une société actuelle de surconsommation, il est important de montrer à tous qu’avec de petits gestes simples nous pouvons réduire notre impact sur l’environnement et que l’on peut passer de super vacances sans se prendre la tête tout en respectant notre planète !
Nous voulons également montrer que des solutions existent et que des actions sont mises en place aujourd’hui dans le monde pour préserver notre environnement.

> Vous souhaitez partir en mai/juin 2017, en vadrouille en Amérique du Sud. Pouvez-vous nous en dire en peu plus sur ce projet ?
Ce projet est né de notre envie de nous engager davantage dans la protection de notre environnement. Il a un double objectif : allier des actions utiles d’écovolontariat et de sensibilisation des enfants à des problématiques environnementales.
Nous souhaitons nous engager au sein de 2 associations locales en Bolivie et au Pérou pour participer à leurs projets (tels que la réhabilitation du milieu, le suivi et le soin des espèces ainsi que les opérations de sensibilisation).
Nous effectuerons tout d’abord 2 semaines d’écovolontariat au sein de la Communauté bolivienne Inti Wara Yassi, qui s’occupe de nombreuses espèces de singes et d’oiseaux, de tapirs, de coatis, mais aussi de félins (jaguars, pumas, ocelots, …).
Nous parcourrons ensuite en sac-à-dos plusieurs centaines de kilomètres sur 4 semaines afin de rejoindre la deuxième association au Pérou. Nous en profiterons pour découvrir ces pays, leurs environnements et leurs cultures.
Nous terminerons notre périple par 2 semaines d’écovolontariat au sein de l’association Ikamaperu qui s’occupe principalement des primates (singes laineux, atèles, …), des tortues et du reboisement de certaines parcelles.
A notre retour en France, nous sensibiliserons les enfants, à travers notre expérience, au sein d’écoles françaises, de centres de loisirs ou dans d’autres structures si une opportunité se présentait (création de vidéo, expositions photos).
ecovadrouille3

> Pourquoi avoir choisi La Communauté Inti Wara Yassi et l’association Ikamaperu ?
La raison principale est le fait que les missions proposées par ces deux associations correspondaient parfaitement aux objectifs de notre association et à nos envies actuelles.
Au delà de cette raison principale, la durée des missions proposées était intéressante pour une première expérience d’écovolontariat et aucun d’entre nous n’avait encore eu la chance de partir au Pérou ou en Bolivie qui sont des pays où la biodiversité est incroyable et dont la culture n’est pas assez connue en Europe.

>  Comment financez-vous ce périple ? /Etes vous à la recherche de partenaires ?

Afin de réaliser ce projet, nous avons un budget estimé à 14 000€.
Nous sommes effectivement à la recherche de partenaires (entreprises ou particuliers) qui pourront nous aider financièrement, en nous donnant du matériel (matériel de randonnée par exemple) ou en nous aidant dans les actions que nous menons (développement photos pour l’exposition, etc.).
Nous allons également lancer une campagne de crowdfunding dans quelques semaines.

Si notre projet vous intéresse et que vous souhaitez y participer, contactez-nous et parlez-en autour de vous !

Contact

ecovadrouille@gmail.com
facebook.com/ecovadrouille

Written By
More from Laurence

Chili : la traversée du mythe patagon (2)

— Le grand sud approche— Une otarie peut-elle être obèse ? Déjà une...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *