Une semaine avec les enfants à DAKTARI

Daktari
Vivez une semaine avec les volontaires et les élèves de Daktari.

Cette semaine est un peu spéciale à DAKTARI. 11 enfants de 13 à 15 ans, au lieu de 8 habituellement, viennent passer la semaine à l’école de brousse avec les 10 volontaires présents.

Lundi : Les enfants arrivent à 9 heures dans le minibus de DAKTARI et s’installent dans leur classe au toit de chaume, intimidés par autant d’attention ! La première matinée tout le monde s’observe. Après les premières leçons d’introduction et de politesse, une petite séance de jeu s’impose pour briser la glace ! Très vite les moins timides, tels que Girley et Noah, s’ouvrent déjà et prennent naturellement leur position de leader dans la classe en aidant à traduire en Sepedi, la langue locale, lorsque leurs camarades ont du mal a comprendre. Un questionnaire, mené individuellement pour tester les connaissances des enfants, permet aux volontaires de repérer les enfants qui ont davantage de difficultés et un niveau en anglais plus faible. C’est le cas cette semaine de Themba et Olga.

Mardi : Journée chargée pour les enfants et les volontaires avec 3 leçons au coeur de la raison d’exister de DAKTARI : l’environnement, la pollution par le plastique et le braconnage. Les enfants ont parfois du mal à suivre et surtout à avouer qu’ils n’ont pas compris. Olga, pourtant très timide à son arrivée, ose demander un supplément d’explications. Elle s’ouvre petit à petit et s’autorise quelques plaisanteries avec Holly, une jeune volontaire britannique, au moment de nourrir Molly, la petite femelle bushpig. Themba, malgré ses difficultés à lire l’anglais, n’hésite pas à présenter le résultat de ses recherches sur l’animal de son choix, devant la classe, lors de la leçon “Connaissances des Animaux”. Au moment d’aller se coucher, les garçons essaient de défier l’autorité et se montrent bruyants. C’est l’occasion pour les volontaires de leur rappeler les règles du respect qui venaient de faire l’objet de discussions et de jeux de rôle un peu plus tôt dans la soirée. Le lendemain matin, seules les filles ont le droit de tenir les chiens en laisse lors de la balade quotidienne. Le message est passé.

Mercredi : Probablement la journée la plus excitante pour les enfants qui vont visiter une réserve privée voisine. C’est l’occasion pour eux de découvrir sur place les opportunités d’emploi et d’observer la faune sauvage ! Themba est particulièrement actif et pose des questions aux employés. Au retour, après le déjeuner, malgré le temps un peu couvert, les enfants, comme quasiment chaque jour, n’hésitent pas à profiter des joies de la piscine. Olga fait de son mieux et s’accroche lors des discussions sur l’abus de drogues. L’apothéose de la journée pour tous est sans aucun doute la soirée cinéma pop corn avec la diffusion de Roi Lion!

Jeudi : À 9 h tous les enfants et les volontaires s’embarquent pour une balade dans le bush malgré le soleil déjà brûlant. L’objectif est de faire découvrir aux enfants les richesses de leur faune. Après quelques leçons additionnelles et une discussion sur les «relations sexuelles protégées», les enfants sont hyper excités à l’idée de montrer leur talent de danseur autour du feu de joie. Les volontaires, nettement moins à l’aise, sont néanmoins très curieux de découvrir les danses locales.

Vendredi : C’est le jour du départ et surtout celui de la cérémonie. Les enfants lisent leurs promesses, écrites la veille, pour faire de l’Afrique du Sud un meilleur endroit. Toute les semaines les volontaires élisent l’élève le plus méritant de la semaine. Jusqu’à la dernière minute le choix entre Themba et Olga a été difficile. Ils ont tous les deux fait été très respectueux et montré beaucoup de volonté à apprendre malgré leurs difficultés. C’est finalement Themba l’heureux élu ! En plus des petits cadeaux habituels, Susi, l’une des volontaires, lui confie un arbrisseau avec pour mission de le planter chez lui ou à l’école. Il aura aussi la possibilité de faire une sortie exceptionnelle au parc Kruger avec les “gagnants” des semaines passées et à venir. A 11h, leur sac et cadeaux sous le bras, les enfants, à la fois joyeux de leur semaine et tristes de partir, reprennent le minibus pour rentrer chez eux. Pour les volontaires les plus sensibles, difficile de retenir ses larmes. C’est qu’en 5 jours on s’attache!!

Si vous souhaitez nous rejoindre pour cette formidable expérience, contactez Erica par email
inquiries@daktaribushschool.org

L’équipe de DAKTARI
Pour plus d’info sur Daktari

Written By
More from Laurence

Les ours et les loups ont besoin de vous dans les Alpes et les Pyrénées !

L’association Ferus recherche des bénévoles pour ses deux programmes de bénévolat ; ...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *