Partez volontaire à l’île Maurice pour la sauvegarde des lagons

Victimes de leurs succès, les lagons de l'île Maurice sont en danger. Partez volontaire pour leur protection.

Les lagons forment un eco-système à l’équilibre fragile. Si vous souhaitez participer à leur protection à l’île Maurice, Aventure Africaine propose des missions d’écovolontariat.

Petit paradis sur Terre pour les amateurs de lagon et d’eaux turquoises, l’île Maurice est aujourd’hui victime de son succès. La pression touristique est telle, que la biodiversité et les écosystèmes souffrent et se dégradent.
Si vous souhaitez oeuvrer pour la protection des lagons à l’île Maurice tout en évoluant dans un cadre naturel exceptionnel, Aventure Africaine vous propose de rejoindre le Projet de Protection du lagon à l’île Maurice !
Cette mission est menée en partenariat avec une ONG dont les actions sont destinées à la préservation du monde marin.
Le projet prend place au sud-est de l’île, dans une partie encore à peu près sauvegardée du tourisme de masse, mais où le lagon subit quand même les conséquences d’une forte pression anthropique.

Le rôle des écovolontaires

La mission des écovolontaires est d’assurer la protection du lagon en surveillant les pêches illégales, en recensant les espèces de coraux, de poissons, en replantant des coraux, en nettoyant les plages, en sensibilisant les populations locales etc. Les volontaires sont amenés en bateau sur les différents sites de monitoring et y seront entraînés à collecter ces données d’une manière scientifique. En moyenne au nombre de 4-6, ils sont logés dans un appartement au centre du village et à quelques minutes à pied de la plage, ce qui leur permet une grande autonomie. Les journées se terminent en général entre 15 h et 16 h afin de profiter un maximum de l’île sur ses temps de repos.

Il est nécessaire d’être à l’aise dans l’eau pour participer à cette mission, puisque les volontaires passent une grande partie de leur temps dans le lagon. A leur arrivée, les volontaires sont formés au snorkeling et au stand-up paddle. En revanche, il n’est pas nécessaire de savoir plonger.

Pour plus d’informations, retrouvez les détails du projet sur le site Internet d’Aventure Africaine :

Vous pouvez également nous Aventure Africaines sur Facebook et Instagram.

Lire aussi

Participez à la sauvegarde des Big 5 en Afrique du Sud

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *