La Thaïlande en famille, de 9 à 81 ans

Tous les conseils pour un voyage en famille en Thaïlande réussi.

La Thaïlande en famille de 9 à 81 ans, c’est possible !
Ce n’est pas toujours facile de trouver la destination idéale lorsque vous souhaitez partir en vacances en famille. Conditions sanitaires, sécurité, hébergement, coût de la vie, activités, trouver le dénominateur commun entre plusieurs générations peut s’avérer très difficile.

Dans cet article un peu différent des autres, je vais partager une expérience de voyage en famille, en Thaïlande. De 9 à 81 ans, nous sommes partis à six, grands-parents, tante, parents et petits-enfants, douze jours sur les routes du pays du sourire. Quelques semaines après le retour, nous étions tous prêts à renouveler l’aventure. La Thaïlande a su répondre aux différentes attentes. Contrairement à mes habitudes, un voyage comme celui-ci a demandé une organisation plus importante en amont.

Voici mes trucs et astuces pour réussir un voyage en Thaïlande en famille en tout autonomie.

Pourquoi la Thaïlande ?
La Thaïlande a pour avantage de regrouper plusieurs critères favorables à un voyage en famille.
Parcourir le pays du sourire est très dépaysant et peut répondre aux aspirations de chacun en terme de découvertes : patrimoine culturel, spiritualité, ville, voyage nature, observation d’animaux, plage et balade en long tail.
Les enfants y sont très appréciés, ainsi que les familles. Les structures touristiques sont suffisamment développées pour pouvoir circuler et se loger facilement. L’atmosphère thaïlandaise est tranquille, calme, et pour reprendre une expression anglo-saxonne de voyageurs, c’est safe ! Dans le métro, dans la rue, la nuit comme le jour dans bon nombre d’endroits, le risque de vol et d’agression est faible, à condition de respecter quelques règles de bases. Le seul bémol que j’ajouterai à la sécurité, c’est la route ! La conduite des Thaïlandais, très différente de la nôtre, doit vous obliger à être vigilant lorsque vous traversez la route, surtout avec des enfants.
Enfin, le coût de la vie n’est pas trop élevé et vous permet de vous offrir quelques plaisirs.

Le long tail, un bateau traditionnel.

>> Comment se déplacer en famille en Thaïlande ?

Avec les enfants et les grands parents, il est légitime d’appréhender les multiples transferts avec les valises et la fatigue. Ce n’est pas une raison pour autant de rester dans le même hôtel !
Nous avons fait le choix de réserver nos transferts avant le départ, pour plus de confort. L’avantage, c’est qu’en famille, pour pouvez privatiser votre transport avec chauffeur, pour rejoindre un aéroport ou une ville.

Nous avons fait appel à deux agences que je recommande vivement

Kanchanaburi vacances
Cette agence cible les familles qui souhaitent se déplacer en évitant toute les galères liées aux transports. De plus, c’est une agence créée par un Français du nom de David Copin, que vous pouvez joindre par téléphone à tout moment. Les chauffeurs sont ponctuels et conduisent bien. Les mini bus sont confortables. Nous avons fait appel à Kanchanaburi vacances pour trois trajets :
Aéroport de Bangkok -> Hôtel Bangkok
Hotel Bangkok -> Hotel Ayutthaya
Hotel Ayutthaya -> Aéroport Bangkok

Sachez que vous pouvez louer les services d’un chauffeur pour plusieurs jours avec cette agence.

Koh Yao Travel
L’agence Koh Yao Travel vous sera utile dans la région de Phuket pour rejoindre certaines îles.
Elle organise des transferts de l’aéroport de Phuket vers les îles Koh Yao Yai et Koh Yao Noi (van + bateau + taxi) ainsi que des trajets de Koh Yao Yai vers Koh Phi Phi, sans repasser par Phuket. Sachez qu’il n’existe pas de ferry public entre ces deux îles. Et si vous êtes en famille (ou plusieurs), vous avez la possibilité de réserver un transfert privé.

De Koh Phi Phi vers Phuket, il existe plusieurs ferries publics par jour, avec la possibilité de commander un taxi qui vous attendra à votre arrivée, dès l’embarquement.

>> Quels lieux visiter pour une famille en Thaïlande ?
Nous avons nous-mêmes conçu notre voyage. Pour répondre aux désirs de chacun, il fallait de la plage, un brin de culture, de l’animation, mais aussi du calme et un endroit sympa pour Noël ! De prime abord, c’est un peu la quadrature du cercle. Mais c’est possible !

Voici les destinations que  nous avons choisies

1 – Bangkok. Bangkok, c’est un peu le passage obligé. Cette ville tentaculaire peut être impressionnante en arrivant et inciter les familles à rester un jour à l’hôtel, en attendant de rejoindre une autre destination. Ce serai dommage ! Bangkok regorge de trésors !

Le Chao Phraya, centre névralgique de Bangkok.

Je vous conseille, si c’est possible, de prendre un hôtel au bord du fleuve Chao Phraya. Les hôtels au bord du fleuve sont un peu plus chers, mais n’oubliez pas que vous pouvez, très souvent, être à trois dans une chambre moyennant un lit supplémentaire.
Loger au bord du Chao Phraya est stratégiquement intéressant car, outre la magie du lieu, vous avez la possibilité de vous déplacer facilement, en toute indépendance, grâce aux navettes fluviales et au métro.

Généralement, les hôtels offrent une navette fluviale gratuite vers le pier N° 1 (Sathorn) (pier signifie embarcadère). De ce pier, vous pouvez prendre les navettes fluviales ainsi que le métro aérien (station BTS Sa Phan Taksin). De là, vous pouvez visiter très facilement toutes les richesses de la capitale de la Thaïlande (temples, marché, quartier chinois…).

Lire un article sur les lieux à visiter dans Bangkok

Sites utiles pour les navettes du Chao Phraya

https://chaophrayatouristboat.com/
http://www.chaophrayaexpressboat.com/en/services/

2 – Ayutthaya, l’ancienne capitale du Siam

Tête de bouddha sculptée dans un arbre à Ayutthaya.

Ayutthaya est à deux petites heures de route de Bangkok. C’est une ville avec un centre historique parsemé de temples anciens. Quoique très touristique, son patrimoine lui confère une ambiance toute particulière dans une Thaïlande authentique. Nous sommes tous, de 9 à 81 ans, tombés sous le charme d’Ayutthaya.
L’hébergement que nous avions choisi y a été sans doute pour quelque-chose.
Il s’agit de l’hôtel Ayutthaya Retreat, situé un peu en dehors de la ville. L’accueil a été des plus chaleureux, la maison, typiquement thaïlandaise, des plus charmantes et la cuisine des plus raffinées. C’est là que nous avons passé le soir de Noël.

Hôtel Ayatthaya retreat.

Les transferts entre Bangkok et Ayutthaya ont été réalisés avec Kanchanaburi vacances.

3- Kho Yao Yai, un havre de paix loin de toute agitation !

Vue sur la baie de Phan Nga à marée basse.

Après Ayutthaya, nous avons pris un vol pour Phuket et avons rejoint directement l’île de Kho Yao Yai. Kho Yao Yai est une île située dans la mer d’Andaman, à une heure de bateau de l’île de Phuket. Très peu touristique, elle se distingue de ses voisines par son calme et sa tranquillité. Ses habitants sont pour beaucoup encore pêcheurs. Passer quelques jours à Kho Yao Yai vous offre le privilège de contempler matin et soir la baie de Phan Nga, dont les pitons calcaires jouent avec la lumière du soleil.
Que faire à Koh Yao Yai ? Profiter de la beauté des lieux, du calme, des plages désertes et visiter les trésors de la baie de Phan Nga avec son village flottant.
Il est judicieux de louer des scooters pour circuler dans l’île. Vous pouvez également louer les services d’un pêcheur pour qu’il vous fasse visiter la baie de Phan Nga.

L’hôtel que nous avons choisi est le Kho Yao Yai Village. Haut de gamme et en bord de mer, il offre une vue époustouflante sur la baie. Ses bungalows sont répartis dans la jungle à flanc de colline. Le seul hic, c’est que vous devez faire appel à un taxi ou louer des scooters pour sortir de l’hôtel.

Transfert réalisé avec l’agence Koh Yao Travel pour rejoindre l’île depuis l’aéroport de Phuket

4 – Koh Phi Phi la trépidante


Certains d’entre vous connaissent Ibiza en été. Eh bien Kho Phi Phi, c’est un peu pareil ! Une eau cristalline, des boutiques partout, de nombreux touristes et des bars pour sortir. Mais elle n’en reste pas moins charmante.
Si vous êtes en famille, je vous conseille de privatiser une sortie en bateau local (long tail) (1 500 baths pour 4 heures) pour visiter les alentours dont la fameuse Koh Phi Phi Leg, une île inhabitée qui regorge toutefois de touristes la journée. Koh Phi Phi Leg, c’est là où a été tourné le film La Plage avec Léonardo Di Caprio. Cette plage, c’est une perle, un peu trop victime de son succès malheureusement. Vous trouverez anciens pêcheurs qui proposent des sorties privatisées le long de la plage.

Transfert réalisé avec l’agence Koh Yao Travel pour rejoindre l’île Koh Phi Phi depuis Koh Yao Yai.

>>> Observer les animaux

Enfin, sachez qu’il existe de nombreuses possibilités d’observer les animaux en Thaïlande. Je vous invite, pour cela à lire les articles écrits lors d’un précédent voyage.
Une visite au refuge Wildlife Friends Fondation Thaïlande, ainsi qu’un week-end à Elephant Nature Park au nord de Chiang Mai, ravira, à coup sûr, toute la famille. Sur l’île de Phuket, vous pouvez vous rendre au Gibbon Rehabilitation Project.

Et pour finir, j’alerterai sur certaines pratiques touristiques qui existent et qui malheureusement ne respectent pas toujours les animaux. Evitez les treks à dos d’éléphants et de façon générale de touchez pas les animaux.
Lire aussi le désert du Maroc en famille

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *