Carnets de route : cap sur l’Afrique du Sud

Crédit VolonTerre Africa

Carnets de voyage : mission d’écovolontariat en Afrique du Sud (1/10). A tous ceux qui me suivent depuis plusieurs années et tous les nouveaux lecteurs d’eco-volontaire.com, je vous emmène dans ces nouveaux carnets de route (décollage dans dix jours), dans une réserve en Afrique du Sud, tout près du Park National Kruger.
Je serai eco-volontaire dans une réserve de 25 000 hectares destinée à la protection de la flore et de la faune sauvage. Recensement d’animaux sauvages, préservation de la savane, patrouilles de nuit, nuit à la belle étoile… Le programme devrait être chargé et diversifié. Comprendre, découvrir, enseigner, est la ligne de conduite de l’association qui m’accueille. Elle mène un important travail  pour la protection  des big five.

Les big five sont les cinq mammifères transformés en porte drapeau de l’Afrique par les autorités touristiques pour les safaris photographiques ou les chasses aux trophées. Ces cinq animaux sauvages sont le lion d’Afrique, le léopard d’Afrique, l’éléphant d’Afrique, le rhinocéros noir et le buffle d’Afrique. Les big five ont été élevés au rang d’animaux phares par Ernest Hemingway dans son roman Les Neiges du Kilimandjaro. À l’exception du buffle, ces espèces animales sont aujourd’hui très menacées.

Pendant ces quinze jours il ne sera certes pas question de chasse, même si le braconnage est encore présent. Des photos, j’espère avoir la possibilité de prendre quelques clichés et de vous en faire profiter.
Je tiendrai un carnet de voyage sur cette nouvelle mission le plus régulièrement possible, en fonction bien sûr de la connexion internet du lieu !
En espérant vous faire partager au mieux l’esprit des lieux, le rôle des écovolontaires, mais aussi du travail du staff local qui oeuvre pour la protection de ces animaux sauvages depuis une dizaine d’année !

Lire tous les articles du carnet de voyage en Afrique du Sud

A lire aussi

Les carnets de route de la Thaïlande

Le blog de voyage du Tour du monde de l’écovolontariat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *