Témoignage d’Anne Sophie après un séjour à Muringa Farm au Kenya

Le programme : adapté aux goûts de chacun, il allie l’amour de la nature, des animaux et des hommes. Il est varié, les journées sont bien remplies, le tout dans un décor très dépaysant.

Muringa Farm : propriété de 10 hectares à 5 minutes du petit village de Subukia. Tout y est : animaux de ferme, animaux familiers, animaux sauvages, un nombre incroyable de plantes et de fleurs, le tout dans un décor historique, puisqu’il s’agit de l’ancienne ferme de Mama Daktari. Eric et Astrid en ont gardé le caractère et la visite de la maison est un véritable musée !!! Les bandas, construites sur des modèles locaux sont simples mais charmantes avec électricité (panneaux solaires) et eau chaude… Le restaurant se situe au bord d’un petit lac. La nourriture préparée par Charles et Godfrey,  à base d’aliments simples et locaux est bonne et variée.

Subukia : La découverte de Subukia et de ses habitants est fabuleuse ! Ames sensibles s’abstenir, aller boire le thé chez l’habitant, apporter à manger aux réfugiés, visiter les orphelinats, voir des missions catholiques œuvrer pour les handicapés et les victimes du Sida et faire monter des gamins sur des chevaux, animaux que certains n’avaient jamais vu auparavant sont autant de moments qui risquent de vous faire monter les larmes aux yeux… (et je sais de quoi je parle ;-D)

Les chevaux : cavalière de longue date, le côté équitation m’a attirée tout de suite et je n’ai pas été déçue.  4 petits chevaux, 2 bais très gentils et 2 noirs un peu plus difficiles. Et l’on ne peut qu’être attendrie par leur histoire ! Les balades dans les alentours de Subukia sont belles et variées et l’initiation à l’équitation éthologique est très enrichissante, surtout pour une cavalière classique comme moi. Bref, on s’amuse,  on apprend beaucoup, et on a des coups de cœur (n’est ce pas Typhon ???).

Le staff : des gardiens aux guides safari tout le monde est souriant, gentil et digne de confiance. Côté sportif, Benjamin et Vincent sont des passionnés, un peu timides au début, les langues se délient vite une fois quelques jours passés. Côté cuisine, Charles et Godfrey assurent, j’ai rarement laissé une assiette une vide et les pancakes au petit dej sont un parfait réveil ! Korir, guide Safari est épatant, toujours les sourire, toujours calme, plein de connaissances, il peut vous détecter un lion dans le bush a 1km de distance (s’en serait presque écœurant quand on confond encore pierres et buffles !). Samweal initie la population au bon traitement de leurs ânes, il est timide mais très efficace!!! Les gardiens, cow (et cat) keeper et Sally sont plus discrets mais ont toujours la patate !

Les safaris : un bonheur ! Le lac Nakuru à 1 heure de Subukia se visite en une journée et regorge d’animaux sur un décor superbe ! Le massai Mara, plus loin, mais Eric et Astrid y possèdent un super petit camp, est un des parcs les plus renommé du pays et il suffit d’y passer quelques jours pour comprendre pourquoi ! Tous les animaux ont été vus (sauf les guépards, il faudra donc revenir) en 3 jours de safari et avec Korir comme guide on ne peut rêver mieux.

En conclusion : un voyage qui a répondu à toutes mes espérances voire plus. Les plus : le décor, les chevaux, la découverte des populations et le camp de Mara.  Les moins: les petite galères de voiture et le fait de ne pas s’être baigné (mais bon ce n’est pas vraiment un moins, on savait avant de venir, mais vu qu’Eric nous a parlé de son projet de piscine naturelle, je met la pression…). Bref, le mot de la fin est « Je reviendrai !!! » »

Anne Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *