En mission dans la forêt amazonienne au Pérou

Au cœur de la forêt de Manu au Pérou, dans une des biodiversité les plus riches du monde, ce projet d’écovolontariat accueille des volontaires toute l’année. Ils pourront participer à un programme de recherche et de conservation complet sur les oiseaux, les papillons, les amphibien, les mammifères…, et aider les scientifiques à mieux comprendre la capacité de régénération de la forêt amazonienne face aux destructions en masse qu’elle subit.
La mission

Ce projet se déroule dans une des réserves de forêt tropicale les plus grande au monde, un véritable laboratoire à ciel ouvert pour les chercheurs qui étudient la capacité d’adaptation et de régénération de la forêt lorsqu’on la protège. On y recense près de 250 espèces d’arbres , 250 espèces de mammifères et plus de 1000 espèces d’oiseaux ! Un paradis pour les naturalistes en herbe !

Les écovolontaires participent à l’étude de la faune et de la flore de la forêt, en collectant des informations suivant les techniques scientifiques spécifiques à chaque espèce ou groupe. Logés dans la station de recherche, en pleine forêt amazonienne, reconnue réserve de la Biosphère UNESCO, ils vivront une véritable aventure scientifique et apprendrons à travailler dans la jungle.

Rôle des écovolontaires

L’implication des écovolontaires dépend de la durée de leur mission, plus ils resteront sur place plus ils gagneront en autonomie et apprendront à travailler dans la jungle. Plusieurs programmes de recherche sont menés sur place comme par exemple :

  • Le suivi des Aras de coulons sur les falaises argileuses,
  • Les suivis d’oiseaux, d’amphibiens, de reptiles, de papillons, de mammifères…
  • L’étude de la capacité de régénération de la forêt.

Les écovolontaires seront également impliqués dans des projets d’éco-développement local, au développement des jardins potagers, et au programme d’agro-foresterie.

Dates et frais de mission

Cette mission accueille les écovolontaires toute l’année pour une participation de 2 semaine minimum.

La participation bénévole des écovolontaires sur le terrain, s’accompagne d’un Don Biodiversité (1), dont le montant est calculé en fonction du projet et du temps passé sur place. Le montant minimal du Don Biodiversité pour la mission « Forêt Amazonienne au Pérou » est de :

  • 2274 € pour les particuliers et les congés éco-solidaires(2)
  • 1792 € pour les étudiants et les demandeurs d’emploi

(1) Déduction fiscale : Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale de 66% ou de 60 % pour les particuliers ou les entreprises assujettis à l’impôt sur le revenu (ou IS) en France. 

(2) Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission d’écovolontariat durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur.

Infos pratiques
  • Aucune expérience particulière n’est nécessaire pour participer.
  • 18 ans minimum
  • Langue de travail : Anglais
  • 2 semaines minimum de participation.